PARTAGER

Comme déjà rapporté dans ces mêmes colonnes, l’ex-entraîneur de la sélection algérienne, l’Espagnol, Lucas Alcaraz, a saisi officiellement la FIFA pour réclamer ses indemnités de départ, d’autant que la résiliation de son contrat s’est faite d’une manière unilatérale.

Une telle procédure, si elle venait à aboutir coûtera à la FAF une bagatelle somme avoisinant les 22 milliards de centimes. De quoi donc enfoncer le nouveau bureau fédéral, à sa tête Kheïreddine Zetchi, déjà critiqué pour avoir confié les rênes techniques des Verts à un coach inconnu au bataillon.

Seulement, il semble bien que Zetchi dit pas dit son dernier mot dans ce conflit. C’est qui explique cette sérénité avec laquelle il accueilli l’information au sujet de la plainte déposée par Alcaraz à la Fifa. C’est du moins, ce que commentent les proches collaborateurs des fondateurs du Paradou AC. Il y a lieu de rappeler que la FAF avait tenté, au début, de trouver une solution à l’amiable, avant de faire face aux exigences un peu exagérées du coach ibérique à travers son manager.

Et si Zetchi se montre imperturbable, c’est parce qu’il a tout simplement certains arguments sur lesquels il mise énormément pour avoir gain de cause. En effet, une source proche du dossier affirme que l’action faite par Alcaraz était somme toute prévisible par le président de la FAF, et ce, depuis l’arrêt des négociations. `

La FAF table, en effet, sur 2 clauses inscrites noir sur blanc sur le contrat signé par les deux parties. Parmi ces deux clauses, il y a celle des 3 semaines qu’Alcaraz devait passer chaque mois ici, en Algérie, laquelle clause que l’intéressé n’a pas respectée. Et pour donner plus de chances à la position algérienne, Zetchi a même engagé un avocat français habitué à ce genre d’affaires.

Ce dernier, qui a eu le temps d’étudier les éléments en question, serait très confiant quant à une fin heureuse de ce nouveau défi. Reste à savoir combien de milliers d’euros va pouvoir toucher le driver d’Almeria.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here