PARTAGER

En coupe de la CAF, l’USMA, exempte du précédent tour, se trouve au Congo depuis dimanche, fera elle aussi un saut dans l’inconnue en affrontant l’AS Maniema, au stade Joseph Kabila de Kindu.

Les Algérois, auréolés de leur victoire en déplacement contre l’US Biskra, risquent de payer les frais de la fatigue due au long et harassant voyage vers la RD Congo, eux qui ont fait une escale à Kinshasa où ils ont passé une nuitée.

Malgré cela, les joueurs affichent une grande détermination pour réaliser une bonne opération à Kindu et du coup, prendre une sérieuse option pour la qualification pour la phase des poules de la compétition continentale.

D’ailleurs, c’est avec un moral gonflé à bloc qu’ils se sont envolés pour la RD Congo après le dernier exploit réalisé en championnat à Biskra face à l’USB, une victoire qui leur ont permis de se hisser provisoirement au tableau, et se relancer dans la course à la deuxième place au moins.

Un succès qui a soulagé l’entraîneur Miloud Hamdi qui faisait face, depuis quelques temps, à une très grosse pression. Cependant, le coach n’a pu collecter les informations nécessaires sur l’adversaire.

«On n’a pas une grande idée sur l’AS Maniema. On a visionné quelques matchs de cette équipe et je peux vous affirmer qu’elle a un bon niveau. On est l’USMA, on n’a rien à craindre, on ira à la RD Congo en conquérants et avec l’ambition de défendre en force les couleurs du club. Certes, les quelques absences ne font pas nos affaires, mais on doit faire avec. Le match de ce jour est très important et on fera de notre mieux pour réaliser une bonne opération à Kindu et du coup, augmenter nos chances pour valider le billet qualificatif pour la phase des poules de la coupe de la CAF», a-t-il déclaré avant le départ vers la RDC.

Et même si l’équipe s’est envolée avec 23 joueurs, certains d’entre eux devraient déclarer forfait pour blessures. C’est le cas de l’arrière droit, Mohamed Meftah, victime d’une élongation à la cuisse, à la grande déception de l’entraîneur Hamdi qui sera privé de l’expérience de ce joueur. Idem pour Faouzi Yaya qui n’est pas encore rétabli de sa blessure à la cheville.

Autrement dit, il n’a pas encore eu l’accord du staff médical du club pour renouer avec la compétition officielle. Il est utile de rappeler que les deux attaquants Abderrahmane Meziane et Rafik Bouderbal, toujours convalescents, n’ont pas été du voyage à la RDC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here