PARTAGER

Des supporters de l’ASM Oran se sont rassemblés mercredi, devant le siège de la direction locale de la jeunesse et des sports (DJS) pour revendiquer le départ des dirigeants actuels de leur club de Ligue 2.

Les contestataires ont pu rencontrer pour l’occasion le premier responsable de la DJS, Badreddine Gharbi, avec lequel ils ont eu une discussion au sujet de la situation de leur équipe qui a raté l’accession en Ligue 1 pour le deuxième exercice de rang.

Il s’agit de la deuxième action entreprise en l’espace de deux semaines par ces fans contestataires qui avaient également effectué un sit-in devant le siège de la wilaya pour réclamer l’intervention du wali d’Oran afin de remettre de l’ordre à la maison, selon leurs dires.

L’ASMO, dont le Conseil d’administration de la société sportive par actions est présidée par Mohamed El Morro, est gérée effectivement par le club sportif amateur (CSA) que préside Merouane Beghor.

Lors d’une conférence de presse, tenue la semaine passée, par le vice-président du CSA, Mohamed Saâdoune, ce dernier a assuré que les dirigeants actuels étaient prêts à rendre le tablier si un potentiel candidat à leur succession se manifesterait.

L’ASMO, qui a retrouvé l’élite lors de l’exercice 2013-2014 après sept années passées au purgatoire, n’a pu tenir en Ligue 1 que l’espace de deux années, avant de retourner en deuxième palier.

L’équipe a lutté la saison passée pour son maintien en Ligue 2, alors que pour l’actuelle, elle occupe la 9e place au classement avec 31 points, devançant de 9 unités le troisième potentiel relégable, le CA Batna, et ce, avant six journées de la clôture du championnat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here