PARTAGER

L’AS Rome était prévenue. Elle savait à quel danger elle était exposée. Mais elle a craqué, comme tant d’autres cette saison, face à la furia offensive de Liverpool et au talent de Mohamed Salah et de Roberto Firmino, qui ont encore brillé à Anfield, ce mardi soir. Liverpool a, dans leur sillage, dominé le club italien en demi-finale aller de la Ligue des champions (5-2). Mais les deux buts encaissés dans les dix dernières minutes laisseront paradoxalement un goût d’inachevé aux joueurs de Jürgen Klopp. Match retour mercredi 2 mai au Stadio Olimpico.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here