PARTAGER

L’équipe nationale palestinienne a atteint jeudi le meilleur rang de son histoire au classement de la Fédération internationale de football , et a même dépassé pour la première fois l’occupant israélien.

Le président de la Fédération palestinienne Jibril Rajoub a salué un « succès historique » dans l’accession de l’équipe à la 82e place du classement, tandis que le onze israélien recule de 16 places jusqu’au 98e rang après une décevante campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018. La Palestine reste au contraire sur une série de victoires sur la voie de l’Asian Cup, dont un succès 10-0 contre le Bhoutan.

La comparaison retient l’attention des Palestiniens compte tenu de la persistance du conflit avec Israël. Le football est aussi un terrain sur lequel les Palestiniens cherchent à faire avancer leur cause, dénonçant les entraves infligées à la pratique de leur sport par les checkpoints israéliens de Cisjordanie occupée ou le blocus imposé à la bande de Gaza. Ils ont cherché pendant des mois à pousser la FIFA à mettre fin aux matches de six clubs de différentes divisions du championnat israélien qui disputent leurs rencontres à domicile dans des colonies de Cisjordanie, territoire palestinien occupé par l’armée israélienne depuis 1967. La colonisation est illégale au regard du droit international. La Fifa a refusé fin octobre d’intervenir en invoquant sa neutralité en matière politique.

En accédant à la 82e place et en devançant l’équipe israélienne, « nous l’emportons sur les mesures prises par l’occupant (israélien) et le harcèlement quotidien de sa part », a déclaré Rajoub. La Palestine est membre à part entière de la Fifa depuis 1998, alors qu’elle a seulement obtenu le statut d’Etat observateur à l’ONU en 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here