PARTAGER

L’AS Ain M’lila, actuel leader du championnat de Ligue 2, a écopé de deux matchs à huis clos pour «mauvaise organisation, envahissement de terrain avec agression d’officiels», a annoncé jeudi la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

Outre cette sanction, l’ASAM devra s’acquitter d’une amende de 200.000 dinars, précise la même source. La LFP a souligné que le dossier reste ouvert pour complément d’informations demandé au commissaire au match, alors que le président du club Chedad Bensid est convoqué pour la séance de la commission de discipline prévue lundi 25 décembre, idem pour l’entraineur Chérif Hadjar, reconvoqué pour la séance de lundi prochain.

En Ligue 1, le défenseur international de l’USM Alger Ayoub Abdellaoui et le milieu de terrain de l’US Biskra Mebarki Omar, exclus, ont écopé chacun de deux matchs de suspension ferme en plus d’une amende de 30.000 dinars pour «contestation de décision». Le gardien de but de l’USMA Mohamed Lamine Zemmamouche est convoqué pour la séance de la commission de discipline du lundi 25 décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here