PARTAGER

Décidément, l’entraîneur national, Rabah Madjer, s’est rendu compte qu’il lui faudra désormais recourir à la vieille garde pour espérer réussir son pari de se qualifier à la CAN et y aller le plus loin possible dans cette compétition qui aura lieu en 2019 au Cameroun.

Sentant le roussi, lui, qui avait longtemps misé sur les joueurs locaux, mais en vain, l’ancienne star du sport-roi dans le pays a décidé de rappeler trois anciens mondialistes de 2014, en l’occurrence, le gardien Raïs M’Bolhi, le défenseur central, Rafik Halliche et le milieu de terrain, Sofiane Feghouli.

Il s’agirait là sûrement des surprises que l’homme avait promises lors de sa dernière sortie médiatique de vendredi passé sur les ondes de la Radio nationale.

Acculé dans ses derniers retranchement, le coach national n’avait d’autres choix que de faire des concessions notables, même si le rappel imminent de M’Bolhi, Halliche et Feghouli, risque de ne pas lui suffire pour éviter d’autres critiques de la part de la vox populi qui lui reproche notamment des choix incompréhensibles de certains joueurs qui ne sont même pas titulaires dans leurs clubs respectifs.

Mais Madjer sait pertinemment, comme il l’avait lui-même du reste reconnu, que l’heure n’est plus à la prospection. Les deux prochaines sorties amicales contre le Cap-Vert et le Portugal, à Alger et Lisbonne respectivement, devraient être exploitées à bon escient pour justement bien préparer la reprise des éliminatoires de la CAN-2019 en septembre prochain avec ce déplacement en Gambie.

C’est dire que les choses sérieuses vont bientôt commencer pour Madjer et son staff technique, et dont le choix des joueurs n’a pas été également du goût du président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, qui, dans sa déclaration vendredi, à l’issue du match de la sélection des U 20 contre le Ghana, avait infligé un avertissement qui ne disait pas son nom à Madjer et ses adjoints, en avouant n’avoir pas digéré la précédente défaite contre l’Arabie saoudite, tout en espérant que le staff technique national parvient à trouver la meilleure formule pour composer un onze cohérent capable de réaliser des résultats meilleurs contre le Cap-Vert et le Portugal, avant de renouer avec la compétition officielle en septembre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here