PARTAGER

C’est devenu une coutume à l’approche de chaque mercato. Yacine Brahimi se retrouve au centre des spéculations au sujet de son avenir, lui qui va bientôt clôturer sa quatrième saison sous les couleurs du FC Porto, sans pour autant remporter le moindre titre. Cette fois-ci, le meneur de jeu algérien est annoncé un peu partout.

Mais le contact le plus concret qu’il a, est du côté de la Turquie, où Besiktas fait des mains et des pieds pour l’avoir dès cet été, sauf que cette destination ne l’emballe pas du tout. Les propos de l’agent du joueur sont d’ailleurs significatifs : «Il reste un an de contrat pour Brahimi avec le FC Porto.

A l’heure actuelle, je peux vous dire qu’il est impossible de voir le joueur rejoindre le championnat turc. Il y a 0% que cela se produise. Partir en Turquie ne fait pas partie du plan de carrière du joueur.», a-t-il tranché.

Auteur d’une superbe saison jusque-là avec les « Dragons », le milieu de terrain algérien, Yacine Brahimi a tout le droit donc d’aspirer à décrocher un bon contrat avec un gros bras européen. il a d’ailleurs de fortes chances pour que son vœu soit exaucé, d’autant que plusieurs clubs de renom s’intéressent à lui.

En effet, en plus du Besiktas (Turquie), la Roma (Italie), le FC Séville (Espagne) et Everton (Angleterre) sont toujours sur les rangs du joueur et envisageraient, à en croire la presse européenne, de formuler des offres à l’issue de la saison. Il faut dire que Yacine a été pour beaucoup dans la très belle saison que réalise actuellement le FC Porto qui bataille pour décrocher le titre de champion.

Ses superbes prestations ont tapé à l’œil de ses courtisans. Reste à savoir quel sera le prix qu’exigera la direction de Porto pour le céder. A ce propos justement, il faut savoir que le contrat de Brahimi avec le FC Porto arrive à échéance au moins de juin 2019. Du coup, deux possibilités s’offrent devant le joueur et sa direction.

Soit trouver un accord pour une prolongation du bail assortie bien évidemment d’une forte rémunération salariale, soit un transfert sera acté dès le prochain mercato estival. Le FC Porto est connu pour être un club vendeur et il est certain qu’il ne s’aventurera pas à céder l’international algérien gratuitement l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here