PARTAGER

Le GC Mascara, dernier au classement de la Ligue 2 après cinq journées, espère enclencher un nouveau départ dans les semaines à venir, profitant de l’intervention des autorités locales qui ont mis de l’ordre dans la maison en installant un directoire pour gérer les affaires de l’équipe.

Cette démarche est accompagnée également par une grande campagne de sensibilisation en direction des opérateurs économiques privés implantés dans la ville de l’Emir Abdelkader pour venir en aide à la trésorerie du club, dont les clignotants sont au rouge depuis l’été dernier.

La situation du « Ghali » qui a suscité l’inquiétude des supporters allant jusqu’à manifester dans la rue leur colère, tend ainsi à se débloquer, d’autant que les joueurs ont enfin consenti à mettre fin à leur mouvement de grève qui a duré un peu plus d’une semaine.

Mais en reprenant service, ils ont payé le prix fort de leur inactivité pendant toute cette période, et ce, en essuyant une cinglante défaite sur le terrain du MC Oran (5-1), pensionnaire de la Ligue 1, mardi en match amical.
C’est dire que le prochain match face au MO Béjaïa, vendredi dans le cadre de la sixième journée du championnat, s’annonce difficile pour les Vert et Blanc sous la conduite du nouvel entraineur Mohamed Henkouche qui est également membre du directoire composé de cinq personnes chargés par le Wali de Mascara, de gérer l’équipe jusqu’à la fin de la saison 2017-2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here