PARTAGER

Vahid Halilhodzic a porté plainte, ce jeudi, contre la Fédération japonaise (JFA) et son président, Kozo Tashima. L’ancien sélectionneur national, qui n’a pas eu d’explication, estime avoir été limogé illégalement deux mois avant la Coupe du monde.

Halilhodzic poursuit directement Tashima pour licenciement abusif, comme l’explique l’avocat de «coach Vahid» Lionel Vincent. «Nous avons réalisé que Tashima a pris cette décision sans l’approbation préalable du conseil d’administration de la JFA, ce qui constitue une violation du règlement de la Fédération», a-t-il déclaré à Reuters. La JFA n’a pas encore répondu aux accusations.

L’ancien sélectionneur des Verts exige également des excuses personnelles de la part de Tashima et des frais symboliques d’un unique yen japonais. «Nous parlons d’honneur et l’honneur n’a pas de prix, vous ne pouvez pas l’acheter», a ajouté l’avocat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here