PARTAGER

La JSK est revenue à la case départ après sa défaite vendredi passé sur le terrain de l’USMH, un adversaire direct dans la lutte pour le maintien en Ligue 1.

Depuis cette contre-performance intervenue après une victoire qui a redonné espoir au Kabyle lors de la journée d’avant contre l’USMBA, le nouveau président des Canaris, Cherif Mellal, ne décolère pas. Il pointe du doigt ses joueurs et les somme à réagir dès le prochain match contre le MCA, tout en annonçant d’ores et déjà que des têtes vont tomber en fin de saison.

«Nous devons rapidement relever la tête dès le prochain match à domicile face au MC Alger. Les joueurs devront se remettre en question. Je ne vais pas me taire, je vais les mettre devant le fait accompli et leur parler dès la reprise des entrainements. Une chose est sûre, des têtes vont tomber à la fin de la saison», tonne le nouvel homme fort de la JSK.

Il faut dire qu’avant huit journées de la fin du championnat, la JSK, et au train où vont les choses, risque d’avoir de la peine pour éviter la relégation, sachant qu’il s’agit du seul club en Algérie qui n’a jamais quitté la cour des grands depuis qu’il l’avait rejoint en 1969. Mais Mellal, en poste depuis un peu près de deux mois, continue à croire dur comme fer à l’exploit. «Je suis venu avec l’objectif principal de sauver le club de la relégation. Je suis un homme de défis et rien en me fait peur. Avant de prendre mes fonctions, je savais que la mission allait être difficile, les joueurs sont appelés à s’impliquer davantage dans cette mission car c’est eux les principaux acteurs», assure-t-il.

Cependant, la direction kabyle a également sa part de responsabilité dans cette situation que traverse leur équipe. La preuve, elle n’arrive même pas à délivrer une licence à son nouvel entraineur, Youcef Bouzidi, qui a suivi par le biais de la radio nationale, la précédente rencontre des siens à El Harrach. Mais Mellal se veut rassurant cette fois-ci, en promettant de qualifier le successeur de Noureddine Saadi dès le prochain match.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here