PARTAGER

Le MCA pourrait ne pas accueillir les Congolais de TP Mazembe, au stade du 5-juillet, un match prévu pour le 28 juillet dans le cadre de la 4ème journée de la phase de poules de la Ligue des champions africaine.

Cette rencontre coïncide en effet avec les Jeux africains de la jeunesse dont plusieurs épreuves sont programmées dans le complexe olympique. Raison pour laquelle la direction du Doyen a demandé à la CAF de reporter ce rendez-vous pour le 30 juillet.

Cependant, si l’instance continentale venait de ne pas donner une suite favorable à cette doléance, les Algérois n’auront d’autres choix que d’opter pour le stade Mustapha-Tchaker, malgré que sa pelouse ne soit plus en bon état.

C’est du moins, ce qu’a annoncé le directeur sportif du Doyen, Kamel Kaci Saïd lors d’une conférence de presse animée jeudi à Alger. Il faut dire que cette nouvelle n’est pas faite pour arranger les affaires de l’entraineur des Vert et Rouge, le Français, Bernard Casoni.

Ce dernier, qui se trouve actuellement en stage avec son équipe du côté de Vichy en France, fait déjà face à plusieurs aléas qu’il sera difficile à surmonter avant la reprise de la phase de poules avec un déplacement à haut risque à Lubumbashi pour affronter le TP Mazembe le 17 en cours.

En effet, sur le plan effectif, Casoni risque de ne miser que sur les services d’une seule recrue, en l’occurrence, Bourdim. Les autres, soit ils souffrent de blessures, à l’image d’Arous, soit ils sont en manque de compétition, comme Benothmane ou ne sont carrément pas qualifiés à cette compétition, ce qui est le cas du reste pour Hadouche. Tout cela, se passe au moment où l’infirmerie algéroise ne désemplit pas depuis le début du stage de Vichy.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le défenseur central, Mebarakou, va purger sa suspension à l’occasion du match Lubumbashi. Le coach Casoni va donc trouver d’énormes difficultés pour composer sa ligne défensive, car même l’arrivée de Farès Hachi, pour occuper le flanc gauche de la défense, pourrait ne rien changer dans la mesure où le joueur est très en retard en matière de préparation, et l’aligner ainsi contre l’ogre congolais sera synonyme d’un très grand risque pris.

Pour revenir à la conférence de presse qu’il a animée jeudi au niveau du nouveau siège du Doyen, le directeur sportif Kaci Saïd, a été, on ne peut plus clair au sujet des objectifs assignés à son entraineur Casoni et les joueurs.

Il ne jure désormais que par le titre de champion, ou à défaut, la deuxième place en fin du championnat de l’exercice prochain. «Fini le temps où on ne visait que le podium. Cette fois, j’exige le titre de champion ou à défaut la deuxième place. On n’a pas fait venir toutes ces recrues et gardé nos cadres pour se contenter de jouer le podium ou les seconds rôles.

Concernant la compétition africaine, notre objectif premier est de se qualifier aux quarts de finale qui va nous ouvrir l’appétit. Je pense qu’on est bien partis pour le faire. En Coupe arabe et en coupe d’Algérie, et puisqu’il s’agit de deux compétitions à élimination directe, on essayera d’y aller le plus loin possible», a-t-il dit. Casoni et ses hommes savent désormais ce qu’il leur attend.

Par ailleurs, le MCA, et pour son deuxième match amical dans le cadre de son stage de Vichy, s’est contenté d’un nul jeudi contre Grenoble, nouveau promu en Ligue 2 française. Le seul but des Algérois, qui étaient menés au score à l’issue de la première mi-temps, a été inscrit par la nouvelle recrue, Mansour Benothmane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here