PARTAGER

Le milieu international algérien Walid Mesloub est revenu sur son départ du FC Lorient cet hiver, expliquant que l’entraineur du club breton Mickaël Landreau lui avait affirmé qu’il ne comptait pas sur lui, alors qu’il n’avait joué aucun match lors de la première partie de la saison.

« Oui, dès le départ, on avait eu un échange cet été. J’avais exprimé mon souhait de partir. Lui m’a fait part de ses ambitions et m’a dit qu’il ne comptait pas forcément sur moi non plus. On a refait un point juste avant les vacances de décembre. Il m’a dit qu’il me sentait bien à l’entraînement mais il a été franc avec moi en me disant que ma situation n’allait pas forcément évoluer sur la deuxième moitié de saison », a affirmé Mesloub (32 ans) dans un entretien accordé au quotidien sportif L’Equipe.

Mesloub a résilié son contrat avec Lorient en janvier courant. Il avait rejoint le club breton en juin 2014 pour un contrat de trois ans en provenance du Havre AC (Ligue 2). « Parfois, il faut savoir tourner la page. C’est la première fois de ma carrière que je résilie mon contrat. J’ai vécu de belles choses pendant mes trois ans et demi à Lorient, le club qui m’a permis d’évoluer en Ligue 1. Je lui en suis reconnaissant. Il y a des hauts et des bas, avec cette relégation cauchemardesque en Ligue 2 », a-t-il ajouté.

Et d’enchainer : « Je suis à l’écoute de ce qu’on me propose et je prendrai le meilleur projet. Sans prétention, je pense encore avoir de belles choses à montrer et à prouver mais je ne suis pas le seul décideur. Je vais voir comment le mercato se déroule. Je me sens bien physiquement. Ça fait un moment que je n’ai pas joué mais ça ne se perd pas, c’est comme le vélo. Il suffit d’enchaîner un ou deux matches », a-t-il conclu.

Passé par Versailles, Levallois et Istres, Mesloub compte 7 sélections avec l’équipe nationale, dont six cumulées sous l’ère de l’ancien sélectionneur Christian Gourcuff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here