PARTAGER

Considéré comme étant la deuxième plus grosse masse salariale du championnat lors de la saison passée, le MCA, dont l’actionnaire principal n’est autre que l’entreprise pétrolière Sonatrach, est parvenu à revoir considérablement cette masse à la baisse.

L’information nous provient d’Ali Bencheikh, l’ancienne star de l’équipe et actuel responsable des catégories jeunes. Conseiller aussi du directeur sportif du Doyen, Kamel Kaci Said, « Alilou » a révélé que grâce à la nouvelle politique du club de ses premiers amours, ce dernier a réussi à « économiser » pas moins de 22 milliards de centimes.

Cela a été rendu possible grâce notamment à la libération, depuis l’été dernier, de plusieurs joueurs qui touchaient des salaires faramineux mais qui étaient inutiles au club. C’est le cas des Gourmi, Seddiki, Mokdad, Kacem Mehdi, pour ne citer que ceux-là. La liste des libérés vient d’ailleurs d’être élargie par d’autres noms à l’occasion du mercato hivernal, à l’image du Nigerian, Barnabas, Seguer, Mansouri et Aouedj.

Parallèlement à toutes ces libérations, le directeur sportif des Vert et Rouge, en poste depuis l’été dernier, a également procédé à la réduction des salaires de nombreux éléments, à leur tête Hachoud et Karaoui, soit les deux joueurs les plus ‘’chers’’ de l’équipe. D’autres joueurs sont sur la sellette aussi en prévision du mercato estival. On pense notamment à Karaoui et Chaouchi qui devraient voir leur contrat respectif, qui expire chacun en juin prochain, non prolongé.

Cette « révolution » enclenchée par Kaci Said répond évidemment à des directives données dans ce sens par les responsables de Sonatrach qui ont opté pour l’austérité dans ces temps de vaches maigres que traverse l’économie algérienne.

A Sonatrach, l’on se montre incapable de débourser encore des dizaines de milliards de centimes pour assurer le fonctionnement d’un club qui ne parvient pas de surcroît de s’imposer aussi bien sur la scène nationale qu’africaine.

Il faut dire que cette nouvelle politique de gestion est saluée par le large public mouloudéen qui avait tout le temps appelé à une gestion rationnelle, non sans manifester sa désapprobation vis-à-vis des méthodes de gestion utilisées par les différents responsables qui se sont succédé aux commandes du vieux club de la capitale ces dernières années.

Il y a lieu enfin de souligner que dans le cadre du mercato d’hiver, le MCA s’apprête à engager un attaquant congolais évoluant au club zambien de Nkana Red Divels, en l’occurrence, Bwalya. Ce dernier a débarqué jeudi passé à Alger pour signer son contrat. Il sera, si la transaction s’officialise, la troisième recrue du Doyen cet hiver après Souibah (ex- MCO) et Tebbi (ex-RC Relizane).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here