PARTAGER

L’Egypte, absente en Coupe du monde depuis 1990, a validé son billet pour le Mondial-2018 grâce à son succès acquis dans les derniers instants du match contre le Congo dimanche (2-1) et à un doublé de sa star Mohamed Salah.

Le joueur de Liverpool avait ouvert le score à l’heure de jeu (62e) et a offert la victoire aux Pharaons sur un penalty dans le temps additionnel (90+5), après l’égalisation du Congo Brazzaville par Arnold Bouka Moutou à deux minutes de la fin du temps réglementaire.

L’Egypte, deuxième nation africaine qualifiée après le Nigeria, ne peut plus être rejointe en tête du groupe E de la zone Afrique avec quatre points d’avance sur l’Ouganda à une journée du terme et elle disputera en Russie la troisième Coupe du monde de son histoire après 1934 et 1990.

Le septuple champion d’Afrique peut notamment remercier son sélectionneur, l’Argentin Hector Cuper, ancien coach de Valence et de l’Inter Milan, qui a pris en main l’équipe en mars 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here