PARTAGER

Absent des terrains depuis le 1er novembre dernier à cause d’une blessure au genou, le défenseur international algérien de Naples, Faouzi Ghoulam, est annoncé de retour à la compétition.

De quoi réjouir ses fans, aussi bien à Naples qu’en Algérie, et surtout son coach Maurizio Sarri. On se rappelle qu’au lendemain de sa blessure, Ghoulam était donné indisponible pour au moins quatre mois. Son retour sur les terrains était donc prévu pour la fin du mois de février ou début mars.

Mais voilà que les échos émanant de la ville du sud italien avancent que le latéral gauche des Fennecs pourrait bien renouer avec les matchs officiels dès le le 21 janvier, date coïncidant avec le déplacement de l’actuel leader de la Série A à Bergame, dans le cadre de la 21e journée du championnat.

La même source poursuivra que «Ghoulam est en train de brûler les étapes de sa guérison et son retour pourrait se faire dès le 21 janvier courant face à l’Atalanta. Le rétablissement du joueur se passe très bien et son envie de revenir a fini par faire la différence».

Il faut dire que la blessure de Ghoulam (11 matchs et 2 buts en Serie A cette saison) était tombée au mauvais moment. Elle l’a tout simplement stoppé net dans son élan.

L’ex-joueur de l’AS Saint-Etienne a dû passer sur le billard pour se faire opérer, d’où son absence lors des deux dernières sorties de l’EN disputées en novembre face au Nigeria à Constantine (1-1, puis 3-0 sur tapis vert) en clôture des qualifications de la Coupe du monde 2018 et en amical face à la Centrafrique (3-0) à Alger.

Et au moment où tout le monde pensait que cette blessure allait se répercuter négativement sur la cote du joueur de 26 ans, une cote qui montait en flèches avant sa déconvenue, les dirigeants napolitains ont vite manifesté leur attachement à l’Algérien en lui faisant signer un nouveau contrat qui court désormais jusqu’en juin 2022. Cela n’est pourtant pas fait pour dissuader les recruteurs, revenus à la charge bien que l’intéressé soit loin de la compétition.

En effet, plusieurs cadors européens continuent de convoiter Ghoulam, et le dernier en date est le club anglais de Manchester United dirigé par le très controversé technicien portugais José Mourinho.

Selon les médias d’outre manche, les Anglais seraient prêts à mettre sur la table la somme de 60 millions d’euros, représentant la clause libératoire du joueur en vue d’un éventuel transfert l’été prochain. Titulaire indiscutable au Napoli depuis maintenant trois années, on imagine mal son club le laisser partir, du moins pas au cours de ce mercato d’hiver.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here