PARTAGER

Le sélectionneur Carlos Queiroz dont le contrat avec la Fédération iranienne de football expire en juillet n’a toujours pas donné son accord pour prolonger son bail, a indiqué lundi une source proche du technicien portugais.

La Fédération iranienne de football avait exprimé son souhait de conserver Carlos Queiroz, en vue de la Coupe d’Asie des nations 2019, dont la phase finale aura lieu aux Emirats arabes unis (5 janvier – 1er février).

« Il y a eu une nouvelle proposition de la part de la fédération iranienne, mais l’accord est loin d’être conclu à cause de l’absence des conditions qui devraient lui permettre de préparer la Coupe d’Asie », a précisé la même source, citée par des médias locaux. « En plus de la sélection iranienne, Carlos Queiroz a d’autres propositions qui sont ouvertes », a-t-elle révélé.

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, a fait part de son intérêt pour les services du technicien portugais, pour succéder à Rabah Madjer, dont le départ avait été officialisé la semaine dernière.

« Carlos Queiroz reste un entraîneur chevronné et de métier. Son profil est intéressant », avait déclaré Zetchi à la presse algérienne, peu après la fin de la réunion du Bureau fédéral tenue il y a une semaine au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here