PARTAGER

En dépit de la défaite de l’USMA à Lagos contre la formation locale de Plateau United, l’entraineur des Rouge et Noir, Miloud Hamdi, s’est dit content du résultat surtout que les siens n’auront besoin au match retour que d’une petite victoire par un but à zéro pour se qualifier à la phase de poules de la coupe de la CAF.

Pourtant, et selon Hamdi lui-même, dans ce match aller des 16es de finales-bis, le driver franco-algérien misait tout simplement sur la victoire, histoire de sceller en terres nigérianes même le sort de la qualification.

«Dans ce match, j’ai choisi de jouer l’attaque à outrance, en alignant le maximum de joueurs à vocation offensive. C’est que je tablais carrément sur une victoire. Malheureusement, on n’a pas profité de toutes les occasions que nous avons créées. L’arbitre nous aurait lui aussi privé d’un but valable, au moment où l’adversaire a profité de ses temps forts dans le match pour inscrire deux buts.

Néanmoins, le but de Yaya que nous avons marqué en déplacement aura certainement son pesant d’or lors de la manche retour à Alger», déclare Hamdi. Mieux, le coach de la formation de Soustara se dit persuadé que ses poulains vont refaire leur petit retard au stade de Bologhine. «Je suis très confiant quant à nos capacités de renverser la vapeur chez-nous. L’écart n’est pas insurmontable, surtout qu’à présent nous connaissons mieux notre adversaire», rassure-t-il.

En fait, Miloud Hamdi souhaite quitter l’USMA sur une bonne note, lui, dont le contrat, qui expire en fin de saison, ne sera pas renouvelé. La direction usmiste a même tout conclu avec son successeur, qui ne sera autre que l’ancien sélectionneur du Maroc, Badou Zakou, dont ça sera pour lui la deuxième expérience en Algérie après avoir dirigé et remporté avec le CRB la coupe d’Algérie de la précédente édition.

Il faut dire qu’avant d’affronter Plateau United, le nouveau directeur général de l’USMA, Abdelhakim Serrar, qui a accompagné son équipe à Lagos pour sa première sortie continentale avec les Algérois, n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour mettre tout le monde, joueurs et entraineurs, devant leurs responsabilités, en leur rappelant que seule la qualification à la phase de poules va sauver la saison de l’équipe.

Cependant, il faudra se méfier des Nigérians lors du match retour, un adversaire qui avait réussi à marquer deux buts aux Tunisiens de l’Etoile du Sahel sur le terrain de ces derniers lors du tour précédent de la Ligue des champions. Aussi, l’USMA reste sur un nul à domicile pour le compte du précédent tour aussi de la coupe de la CAF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here