Footalgerien.com

Équipe nationale : Faudra-t-il appeler de nouveaux attaquants ?

Équipe nationale : Faudra-t-il appeler de nouveaux attaquants ?

Les statistiques du premier tour de la coupe d’Afrique des nations qui se poursuit actuellement au Cameroun ont montré que la sélection nationale algérienne fait partie des équipes qui se sont créées le plus grand nombre d’occasions franches dans les trois matchs qu’elle a joués.

Néanmoins, la bande à l’entraineur, Djamel Belmadi n’a pas été en mesure de les traduire en buts, ce qui lui a valu de quitter l’épreuve dès le premier tour, et ce, à la surprise générale.
C’est que les Verts n’ont pas réussi à trouver la formule magique qui leur permet de déjouer les plans défensifs de leurs adversaires, alors qu’avant cette messe footballistique continentale, ils disposaient de la meilleure attaque en Afrique.

Cela s’est même traduit par la première place qu’ils ont décrochée dans ce registre à l’issue du deuxième tour des éliminatoires du Mondial-2022. Mais, aussi paradoxale que cela puisse paraître, La ligne offensive des Fennecs a sombré au Cameroun, passant à côté de la plaque à l’heure de vérité.




Du coup, les attaquants algériens sont sommés de sonner leur réveil à l’approche de la double confrontation contre le Cameroun en mars prochain pour le compte des barrages qualificatifs pour le Mondial qatari.

En prévision justement de ces deux rendez-vous décisifs, tout le monde dans les milieux footballistiques nationaux s’interrogent sur la capacité des attaquants de réagir ou s’il y a plutôt lieu de recourir à de nouveaux joueurs dans ce secteur pour provoquer le déclic.

À ce propos, plusieurs noms sont cités comme étant de sérieux candidats pour intégrer les rangs de l’effectif de Belmadi. Parmi ces noms, on peut citer Mohamed Benyettou, l’avant-centre et buteur de la formation d’Al Wakrah au Qatar. L’ancien joueur de l’ESS est en train de réussir l’une de ses meilleures saisons, comme l’attestent ses chiffres jusque-là, puisqu’il comptabilise pas moins de 14 buts, toutes compétitions confondues, tout en contribuant grandement dans la bonne marche de son club bien parti pour valider un billet à l’une des compétitions asiatiques la saison prochaine.




L’autre attaquant sur lequel les regards sont orientés, n’est autre que l’ex-buteur de la JS Saoura et du championnat, Bilal Messaoudi. Ce dernier, qui a rejoint, lors de l’été dernier, le club belge de Courtrai, commence à bien lancer sa première expérience européenne.

Le joueur de 24 ans a réussi d’ailleurs à gagner la confiance de son entraineur franco-algérien, Karim Belhocine, parvenant récemment à ouvrir son compteur-buts.
Pour les observateurs, Benyettou et Messaoudi sont considérés comme des armes offensifs capables d’apporter des solutions à Belmadi en cette période précise marquée par une stérilité inexpliquée de l’attaque de la sélection nationale.

Certains tablent également sur le jeune buteur de l’OGC Nice, Amine Gouiri, sauf que pour le moment ce joueur, qui continue de briller dans le championnat de Ligue 1 française, n’est pas du tout emballé à l’idée de défendre les couleurs nationales, peut-être parce qu’il garde espoir de rejoindre prochainement la sélection première de France.

Related posts

Bundesliga : Bensebaïni signe son 5e but de la saison (vidéo)

Abderrahmane B.

Classement FIFA : Les Verts gagnent trois places

Abderrahim A.

Mercato : Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour Mahrez ?

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"