Footalgerien.com

Fermeture du stade du 5-juillet : Les clubs de la capitale dans l’embarras

Fermeture du stade du 5-juillet : Les clubs de la capitale dans l’embarras

Comme tout le monde le sait, l’Algérie s’apprête à accueillir le championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux « CHAN » en début d’année prochaine (2023), ce qui a nécessité le lancement de plusieurs chantiers au niveau des différents stades concernés par cet évènement sportif.

Mais dans tout cela, les clubs d’Alger sont très touchés par ces travaux au moins pendant la première moitié de la saison footballistique (2023/2022), qui débutera le 25 août prochain. En effet, tous les clubs de la capitale, notamment ceux évoluant parmi l’élite au nombre de quatre (MCA, USMA, CRB et PAC) sont dans l’embarras. Ils se lancent tous à la recherche de stade pour accueillir leurs adversaires la saison prochaine, aussi bien en championnat qu’en coupes africaines pour le CRB et l’USMA qui sont engagés respectivement en Ligue des champions et coupe de la CAF.

L’annonce, en ce début de semaine par la direction du stade du 5-juillet de la fermeture de cette enceinte footballistique a totalement faussé les plans des équipes de la capitale, en particulier les deux formations concernées par les épreuves continentales, sachant que seul le stade du 5-juillet et celui de Mustapha-Tchaker de Blida sont homologués par la CAF pour abriter des rencontres internationales.

D’ailleurs, la direction du CRB était la première à avoir sollicité son homologue du 5-juillet pour accueillir ses adversaires en championnat et en coupe d’Afrique dans le grand stade de la capitale. Mais elle a reçu une réponse négative, au moment où son stade du 20-août n’est même pas apte pour abriter ses rencontres de championnat en présence du public, et ce, en raison des réserves émises par les services du CTC.

La même mesure est également prise aux stades de Bologhine et de Kouba qui ne sont pas autorisés aussi à accueillir les spectateurs, ce qui constitue un handicap de taille pour l’USMA, habituée à recevoir ses antagonistes sur le terrain du vieux stade de Saint Eugène. Face à ce problème de taille, il ne reste aux clubs de la capitale que de lorgner deux stades où ils peuvent programmer leurs rencontres en présence de leurs fans.

Il s’agit des stades communaux de Dar El Beida et de Rouiba. Cependant, les responsables de ces deux stades refusent pour le moment que ces équipements soient ouverts au public vu leur emplacement en plein milieu d’habitations.

Aussi, les deux stades ne sont pas homologués pour abriter des rencontres internationales, sachant que les clubs algériens concernés par les compétitions continentales débuteront l’aventure en septembre prochain.

C’est à s’interroger donc où ces clubs vont recevoir leurs adversaires, à moins qu’ils optent tous pour le nouveau stade d’Oran en attendant la livraison, dans les prochains mois, du nouveau stade de Baraki.

Related posts

Ligue 1 : La 21e journée se jouera dimanche prochain

Abderrahim A.

USM Alger : La direction du club rejette la démission de Bilel Dziri

Abderrahim A.

MC Alger : Omar Gherib évincé

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"