PARTAGER

Le président de la Fédération algérienne de football (Faf), Kheïreddine Zetchi, a estimé lundi à Alger que le football national n’arrivait plus à produire des joueurs de qualité faute de formation de base.

« Personne ne peut cacher la réalité que notre football est incapable maintenant de produire des joueurs avec une formation répondant aux standards internationaux », a déclaré Zetchi dans son intervention en panel, à l’occasion du symposium sur le « renouveau du football algérien », ouvert lundi au Centre international des conférences (CIC) Abdelatif-Rahal au Club des pins.

Le patron de la Faf a endossé la responsabilité aux clubs qui ont, pour diverses raisons, abandonné, selon lui, leur première mission qui est la formation.
« Les clubs amateurs ne forment pas des talents et les clubs professionnels ne font pas mieux dans ce domaine. Au fil des années, notre football s’est retrouvé très pauvre en matière de bons joueurs malgré le nombre important de licenciés », a-t-il déploré.
Zetchi avait, dans ce contexte, reconnu en ouverture du symposium que le sport roi en Algérie vivait une crise « multidimensionnelle ».

« Nous ne devons pas avoir honte de ce constat certes amère. Un diagnostic profond s’impose pour sortir de ce symposium avec des résolutions concrètes et applicables sur le terrain, pas des théories et des avis qui n’avancent en rien », a insisté Zetchi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here