CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
A la Une

Algérie-Burkina Faso, samedi à 15h00 : Les Verts sommé de réagir

Algérie-Burkina Faso, samedi à 15h00 : Les verts de réagir

Après avoir raté son entrée en lice dans la CAN en se contentant d’un nul au goût d’une défaite face à la modeste formation d’Angola, la sélection algérienne est déjà dos au mur.

Elle est désormais dans l’obligation de signer sa première victoire dans cette messe footballistique continentale dès samedi après-midi (15h00, heure algérienne) pour se relancer dans la course à la qualification et surtout éviter le syndrome de la précédente édition de la CAN qu’elle a quittée dès le premier tour.

La mission ne sera toutefois pas facile contre une solide équipe du Burkina Faso qui a souvent causé des problèmes aux Verts.

L’adversaire aborde aussi le rendez-vous avec moins de pression, après avoir remporté son premier match face à la Mauritanie, même si son succès fut long à se dessiner, puisque les protégés d’Hubert Velud ont dû attendre jusqu’aux derniers instants de la partie pour délivrer leurs fans.

Voilà qui a accentué la pression sur les protégés de Djamel Belmadi, qui, selon les informations recueillies des milieux de la délégation algérienne à Bouaké avait piqué une vive colère après le précédent match, notamment certains cadres de l’équipe, qui étaient hors d’eux après avoir perdu 2 précieux points bêtement.

Selon les mêmes sources, le coach national s’est adressé à ses poulains en leur rappelant les conditions dans lesquelles ils ont préparé le match, avant de les responsabiliser, histoire de leur rappeler que les choses ne sont plus comme avant et qu’il était temps pour eux de se serrer les coudes afin de sortir l’EN de cette situation.

Du coup, tout le monde s’interroge si le patron technique des Verts procède ou non à des changements au sein de son onze de départ face au Burkina Faso. Nos informations laissent entendre qu’il y aura effectivement des changements, mais pas au point d’opérer une révolution.

En tout cas, quel que soit le onze type qui sera choisi par Belmadi, l’objectif est bien clair : passer l’écueil des Burkinabés pour aborder le dernier match de la phase des poules avec moins de pression. Il n’est pas question de se rater pour ne pas se compliquer la vie davantage.

Même le président de la FAF Walid Sadi, qui avait quitté en colère la tribune officielle du stade de la Paix à l’issue de la rencontre face à l’Angola, a transmis un message à sa manière aux joueurs et au sélectionneur, en se montrant peu alarmiste, mais exigeant. «Maintenant, il faut gagner contre le Burkina», a-t-il dit, mettant davantage de pression sur Mahrez et compagnie, désormais dos au mur avant de croiser le fer avec les Etalons.

Laisser une Réponse