Footalgerien.com

Algérie-Niger, mardi à 17h : Les Verts aux portes de la finale

Algérie-Niger, mardi à 17h : Les Verts aux portes de la finale

Les sélections d’Algérie et du Niger s’affrontent mardi (17h00) au stade Miloud-Hadefi d’Oran pour le compte des demi-finales du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) des footballeurs locaux avec un mot d’ordre commun: décrocher une qualification historique pour la finale. 

En effet, aucune des deux sélections n’a eu le privilège de disputer une finale du CHAN. Le Niger, qui est à sa quatrième participation dans cette épreuve, créée en 2009, atteint pour la première fois ce stade avancé de la compétition. 

L’Algérie, quant à elle, anime le dernier carré du CHAN pour la deuxième fois, et ce, pour sa deuxième participation dans ce Championnat. 

Sa première demi-finale remonte à 2011 au Soudan, lorsque les Verts, sous la houlette de l’entraineur Abdelhak Benchikha, ont été éliminés par la Tunisie, avant de terminer le tournoi à la quatrième place. 

Il fallait attendre douze ans après, pour voir l’équipe algérienne faire sa deuxième apparition dans le CHAN, comme sélection du pays organisateur. 

Profitant des avantages du terrain et du public, la bande au sélectionneur national, Madjid Bough erra, ne jure que par le sacre. 

D’ailleurs, le coach national s’est empressé à afficher ses ambitions à l’issue du précédent match comptant pour les quarts de finale, remportée dans la douleur face à la Côte d’Ivoire (1-0). 

« Pas question de s’arrêter en si bon chemin », a déclaré le capitaine des Verts lors du Mondial-2014. Cependant, la mission ne sera pas facile contre un adversaire qui a le vent en poupe depuis le début de la compétition. 

Le « Mena » aborde le dernier carré du CHAN avec un moral gonflé à bloc. Le fait d’avoir réussi à sortir deux « gros bras » de la compétition, à savoir le Cameroun et le Ghana, a permis aux poulains de l’entraineur Harouna Doula de s’adjuger un capital de confiance non négligeable. 

Evidemment, la sélection du Niger, qui bénéficie également de l’avantage du terrain pour avoir évolué dans ce même stade de Miloud-Hadefi au cours de ses trois précédentes rencontres dans cette épreuve, ne se présentera pas pour la circonstance en victime expiatoire. 

L’entraineur Harouna Doula,  déjà aux commandes technique du Niger lors de l’édition 2011 qui a vu cette formation sortir de la compétition en quarts de finale, s’est exprimé avec beaucoup de confiance après la brillante qualification des siens contre le Ghana (2-0) lors du précédent tour. 

 » La sélection algérienne est chez elle. Mais nous aussi, nous nous sentons chez nous. Nous avons livré tous nos matchs, jusque-là, dans ce tournoi dans ce stade d’Oran. 

Nous connaissons assez bien d’adversaire qu’on a affronté à deux reprises en amical l’année passée. Nous allons encore une fois miser sur nos cartes gagnantes pour écrire l’histoire », a-t-il dit. 

En fait, les sélections des locaux de l’Algérie et du Niger se sont croisées à deux reprises en amical durant l’année 2022, et ce, dans le cadre de leurs préparatifs pour le CHAN. 

Dans les deux rencontres, le dernier mot est revenu aux Algériens (1-0 en juin à Alger et 2-0 en novembre en Tunisie). 

Ces deux succès sont loin de pousser les Verts à sous-estimer l’adversaire. « Nous avons notre idée sur le Niger, c’est une équipe coriace, qui procède par de longues balles, leurs attaquants ont un bon gabarit. Nous devons être présents et concentrés pour décrocher la qualification. 

Pas question de sous estimer cet adversaire », a déclaré le capitaine des Verts, Ayoub Abdellaoui, la veille du départ de l’équipe nationale vers Oran qu’ils ont rallié ce lundi matin.

Related posts

CHAN 2022 : Les Verts assurent l’essentiel

Abderrahmane B.

Fatih Karagümrük : Feghouli encensé par son entraîneur Pirlo

Abderrahim A.

Équipe nationale A’ : Bougherra ne panique pas à quelques jours du CHAN

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"