Footalgerien.com

Amical : Match historique entre la sélection sahraouie et le MC Alger

Amical : Match historique entre la sélection sahraouie et le MC Alger

Histoique ! La sélection nationale sahraouie, dont l’annonce de la création a été faite jeudi à Alger, a disputé son tout premier match international samedi au stade « Nelson Mandela » de Baraki (Alger) face au Doyen des clubs algériens, le Mouloudia d’Alger dans une belle ambiance célébrant le cinquantième (50) anniversaire de la création du Front Polisario et le déclenchement de la lutte armée.

Le stade, baptisé du nom du grand leader défunt sud-Africain Nelson Mandela, a vécu des moments historiques, la rencontre étant la première jouée par l’équipe Sahraouie. Un match auquel ont assisté des membres du gouvernement, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderahmane Hammad, ainsi que l’Ambassadeur de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) en Algérie, M. Abdelkader Taleb Omar.

Les tribunes ont connu une ambiance festive en présence de familles sahraouies résidant en Algérie, en plus de familles algériennes, qui ont saisi cette occasion pour affirmer la solidarité d u peuple algérien avec son frère sahraoui dans sa lutte pour recouvrer son indépendance.

Le choix de jouer contre le Mouloudia d’Alger porte tout symbole, le MC Alger étant le premier club musulman, fondé en 1921 et qui a lutté à sa manière pour porter haut la voix du peuple algérien dans les stades et les enceintes sportives pour dénoncer le colonialisme.

Avant le  »kick off » de la rencontre, l’hymne national sahraoui a retenti dans tout le stade pour la première fois à l’occasion d’un match de football, avec lequel le public algérien présent au stade Nelson Mandela a réagi, suivi par l’hymne national algérien.

En dépit du résultat et l’issue de la rencontre, le plus important pour le nombreux public est que le match s’est déroulé dans une grande ambiance fraternelle entre les joueurs qui ont échangé leurs maillots dès le coup de sifflet final, sous les regards et les acclamations des supporters qui ont assisté à cette rencontre annonciatrice d’autres pour porter dans les enceintes sportives internationales la voix du peuple sahraoui en lutte pour son indépendance.

La création officielle de l’équipe sahraouie de football a été annoncée jeudi par l’ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en Algérie, Abdelkader Taleb Omar, à l’occasion des festivités marquant le 50ème anniversaire de la création du Front Polisario et le déclenchement de la lutte armée.

« Nous annonçons depuis le pays du million et demi de martyrs (…) la création de l’équipe nationale sahraouie de football. Avec cela, une nouvelle porte et une nouvelle phase sera ouverte pour le sport sahraoui en général et lui permettra d’accéder à différents endroits du monde ».

Le 1er but de l’histoire du football sahraoui signé Mustafa Troncoso
De son côté, l’entraîneur sahraoui, Mohamedi Abdelhai, a déclaré lors de la conférence de presse d’après-match :  » Premièrement, nous adressons nos vifs remerciements à l’Etat algérien pour l’organisation de ce match et au peuple algérien pour cette présence.

Indépendamment du résultat, cela reste un match historique, car on est venu présenter notre sélection sahraouie ». Et d’ajouter : « Nous ne considérons pas cela comme une défaite, mais plutôt comme une victoire pour notre pays et notre sélection, d’autant plus que nous avons affronté une grande équipe devant ses supporters. Je remercie tous ceux qui ont contribué à l’organisation et à la réussite de ce match (…) qui aura un grand échos et c’est la plus grande victoire pour nous et notre cause ». L’entraîneur du MC Alger Patrice Beaumelle a indiqué de son côté que « nous avons joué face à une sélection motivée qui voulait faire quelque chose. Le match n’a pas été facile ».

Patrice Beaumelle enchaîne : « J’ai rencontré le grand militant Nelson Mandela et j’admirais beaucoup sa personnalité car il était un ami très proche de l’Algérie. Vous avez choisi de nommer ce stade en hommage à cet homme. Je suis très fier de jouer dans cette enceinte qui porte le nom d’un symbole de la paix », a dit le technicien français, avant de conclure : « l’Algérie possède de beaux stades dont je peux être fier. Ils me rappellent ceux que j’ai visités au cours de ma carrière d’entraîneur. Bravo à l’Algérie et vous avez de magnifiques stades de haut niveau ».

Malgré la défaite sur le score de 6 à 1, l’attaquant sahraoui, Mustafa Troncoso, a écrit son nom en lettres d’or dans l’histoire du sport sahraoui en général et du football en particulier, puisqu’il a marqué le premier but de l’histoire de l’équipe nationale du Sahara Occidental avec un tir des 40 mètres, ce qui a provoqué de chauds applaudissements du public présent, en particulier les familles sahraouies, qui ont exprimé leur grande joie après ce but historique.

Les buts du MC Alger ont été inscrits par Abdelmalek Oukil (6′ et 9′), Réda Halaimia (59′), le Malgache Raza (80′), Ali Haroun (86′) et Tahar Fathallah (90’+5). L’équipe sahraouie de football est arrivée mardi à Alger pour disputer ce match amical historique. L’équipe nationale sahraouie comprend de nombreux joueurs issus des championnats d’Espagne, de France, de Suède et d’Allemagne.

Related posts

Ligue 1 (mise à jour) : Le CRB et le MCA pour se relancer

Abderrahim A.

Ligue 1 (mise à jour) : La LFP fixe les dates de trois matchs en retard

Abderrahmane B.

Ligue des champions africaine : Et si l’USMA déclarait forfait ?

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"