CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 28, 2024
AFRIQUECAN-2023

Après leur succès face à la Mauritanie : Les Burkinabés mettent la pression sur les Verts

Après leur succès face à la Mauritanie : Les Burkinabés mettent la pression sur les Verts

La sélection algérienne est déjà sous pression avant sa deuxième sortie dans la CAN face au Burkina Faso, surtout que cet adversaire vient de s’offrir la première place du groupe D grâce à sa victoire contre la Mauritanie (1-0).

Du coup, les Verts, qui ambitionnent de terminer à la première place au classement pour ne pas avoir un adversaire de grosse pointure en cas de qualification aux huitièmes de finale, sont dans l’obligation de battre les Burkinabés pour les déloger de la première place.

Pour ce faire, le coach national, Djamel Belmadi, est censé revoir ses cartes, surtout que le fléchissement physique des joueurs algériens en deuxième mi-temps de leur premier match contre l’Angola, soldé par un nul (1-1), suscite inquiétude et interrogations.

Pourtant, les Verts ont effectué une préparation de pré-compétition qualifiée d’excellente, et ce pour une période de 3 dernières semaines, au cours de laquelle Belmadi a énormément axé sur l’aspect physique, afin que ses joueurs arrivent en Côte d’Ivoire avec la meilleure condition physique possible, afin de faire face aux exigences du niveau élevé de la CAN.

Mais ce premier match face à l’Angola a mis à nu les carences des Algériens sur le plan physique, suscitant l’inquiétude avant les deux prochaines empoignades contre le Burkina Faso et la Mauritanie.

En effet, les camarades de Mahrez ont beaucoup souffert au cours de la deuxième mi-temps contre l’Angola, car la plupart des joueurs ont flanché sur le plan physique, ce qui s’est répercuté négativement sur leur rendement, contrairement à l’adversaire qui a donné l’impression d’avoir eu un second souffle, parvenant à égaliser puis résister aux assauts des Algériens, dont le jeu est devenu décousu.

Tout le monde s’interroge d’ailleurs sur les raisons de ce soudain fléchissement physique, d’autant plus que l’équipe s’est bien préparée pour le tournoi.

Cet état de fait a contraint le sélectionneur national à procéder à plusieurs changements pour insuffler un nouveau souffle à son effectif, en remplaçant la star du Mouloudia Alger Youcef Belaili et l’arrière droit Youssef Atal, affecté par sa longue absence de la compétition, tout en gardant le capitaine Riyad Mahrez sur le terrain, alors qu’il était pratiquement transparent, donnant l’impression lui aussi d’avoir été très affecté sur le plan physique.

Rafik Halliche, l’ancien capitaine de l’équipe nationale, a été l’un de ceux qui ont critiqué la performance des Verts face à l’Angola, comme il l’a dit lors de son analyse du déroulement du match sur la chaîne qatarie beIN Sports.

Il a déclaré à ce propos : ‘’ Lors de la première mi-temps, la prestation des Verts était bonne, mais au cours de la deuxième, nous avons remarqué un fléchissement physique de l’équipe algérienne, ce qui est vraiment une énigme ».

Et d’ajouter : « Aussi, je n’ai pas compris les changements de l’entraîneur Belmadi. Il faudra se racheter, notamment sur l’aspect physique, car les prochains matchs seront d’un niveau supérieur. »

Le fléchissement physique de l’équipe nationale constitue un autre casse-tête pour le sélectionneur Djamel Belmadi, et risque de fausser ses plans, lui qui ambitionne d’aller le plus loin possible dans la compétition. Les choses seront encore compliquées pour les Verts qui seront confrontés à une épreuve physique plus intense, face au Burkina Faso.

Le match Algérie – Burkina Faso aura lieu samedi prochain, à partir de 15h00 (14h00, heure locale), ce qui compliquera davantage les affaires des poulains de Belmadi sur vue physique, en raison des conditions climatiques difficiles prévalant en Côte d’Ivoire.

En revanche, les Algériens bénéficieront d’un facteur important avant d’affronter les Burkinabés, puisqu’ils auront un jour de repos supplémentaire par rapport à leur adversaire, qui a joué mardi, contre l’équipe nationale mauritanienne, un détail, que Belmadi et ses joueurs devront en exploiter à bon escient.

Laisser une Réponse