CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
ÉTRANGERMERCATO

Clôture du mercato estival : L’Angleterre dépensière, Messi et Ronaldo bouleversent le paysage

Clôture du mercato estival : L'Angleterre dépensière, Messi et Ronaldo bouleversent le paysage

Un mercato historique prend fin mardi à minuit, après les transferts de deux étoiles du football mondial le même été: Lionel Messi au Paris SG et Cristiano Ronaldo de retour à Manchester United. Le point sur les mouvements de l’été en Europe.

La Premier League la plus dépensière
La crise du Covid n’a pas changé ses habitudes: le Championnat d’Angleterre reste le plus dépensier avec sept des dix transferts les plus onéreux de l’été. La recrue la plus chère a atterri à Manchester City avec le milieu offensif d’Aston Villa et nouveau chouchou des fans anglais, Jack Grealish, pour 117 millions d’euros. Chelsea, champion d’Europe en titre, a dépensé 115 M EUR pour Romelu Lukaku (Inter Milan).

Le Belge avait déjà été Blues en 2011-2012. Mais c’est peut-être Manchester United qui a tiré le gros lot en faisant revenir Cristiano Ronaldo. En plus de « CR7 », qui avait explosé chez les Red Devils entre 2003 et 2009, MU a aussi attiré Raphaël Varane (Real Madrid, 40 M EUR) et Jadon Sancho (Dortmund, 85 M EUR). Liverpool a concentré ses efforts sur la prolongation de plusieurs joueurs-clé (Becker, Van Dijk, Robertson, etc.) et renforcé sa défense centrale avec Ibrahima Konaté (RB Leipzig, 36 millions).




La Serie A perd des étoiles
La dernière journée de mercato a été assez calme en Italie, après le coup de tonnerre de vendredi dernier et le départ de la star Cristiano Ronaldo de la Juventus. Un départ de CR7 qui s’inscrit dans la logique d’un été où la Serie A, frappée par la crise, n’avait pas les moyens de retenir ses stars.

L’Italie a ainsi vu partir – entre autres – Romelu Lukaku, qui a quitté l’Inter Milan, champion dans le rouge financièrement, mais aussi Gianluigi Donnarumma (AC Milan, libre) et Achraf Hakimi (Inter, 60 M EUR), partis au Paris SG. Faute de finances, la dernière journée a surtout servi à quelques ajustements, avec une formule toujours autant à la mode en cette période tendue : les prêts avec option ou obligation d’achat, permettant de repousser d’un voire deux ans le paiement.

Après Manuel Locatelli, la Juve a de nouveau utilisé cette formule pour faire revenir mardi Moise Kean en prêt (deux saisons), avec obligation d’achat à suivre (28 M EUR). Parmi les mouvements du dernier jour, Cagliari se renforce avec Keita Baldé (Monaco), Milan a misé sur le Brésilien Messias (9 buts la saison dernière avec Crotone), le Genoa s’est activité avec Felipe Caicedo (Lazio), Nikola Maksimovic (Naples) et Abdoulaye Touré (Nantes).




La Liga orpheline de Messi
Surprise de dernière minute en Espagne, Antoine Griezmann retourne à l’Atlético Madrid, selon le quotidien sportif français L’Équipe. Le meneur des Bleus est prêté au club où il a explosé et qu’il avait quitté deux ans plus tôt pour le Barça. Le géant catalan a aussi perdu sa star, Leo Messi, qui a laissé un vide énorme après plus de vingt ans au club dont il a écrit la légende.

Criblé de dettes, le Barça a allégé sa masse salariale et recruté deux attaquants de renom, Sergio Agüero et Memphis Depay, et deux jeunes défenseurs, Eric Garcia et Emerson Royal. Côté Real, faute de Mbappé, la seule arrivée notable est celle de David Alaba, en plus du retour de prêt de Gareth Bale, et de celle d’Eduardo Camavinga (Rennes), dans les dernières heures du mercato.




Un été calme en Bundesliga
Comme souvent, les clubs allemands, Bayern Munich en tête, ont anticipé de longue date leurs mouvements. Le champion en titre s’est offert l’international français Dayot Upamecano, pour 43 M EUR, recrue la plus chère de l’été, puis lundi un autre joueur de Leipzig, Marcel Sabitzer.

L’ogre bavarois a enregistré les départs de Jérôme Boateng et David Alaba. Son grand rival, Dortmund, a cédé Jadon Sancho à Manchester United, mais a réussi à conserver son buteur norvégien Erling Haaland… au moins pour le moment.

Laisser une Réponse