CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
A la Une

Équipe nationale : Plusieurs joueurs en manque de temps de jeu

Équipe nationale : Plusieurs joueurs en manque de temps de jeu

La CAN Ivoirienne, qui aura lieu du 13 janvier au 11 février prochains, ne se présente pas sous de bon auspices pour certains joueurs de la sélection algérienne en raison de leur situation délicate au sein de leurs clubs respectifs où ils ne sont que rarement (ou pas du tout pour quelques une d’entre eux) utilisés.

Voilà qui donne des soucis de taille pour l’entraineur national, Djamel Belmadi, qui sera contraint peut être de revoir ses plans avant d’arrêter la liste définitive des joueurs qui seront concernés par la prochaine édition de la messe footballistique continentale, laquelle liste qu’il devra transmettre à la CAF avant le 3 janvier prochain.

Outre Youcef Atal qui est suspendu par son club, l’OGC Nice, Ahmed Touba n’est même pas convoqué par l’entraineur de Lecce pour les matchs de Serie A. Le portier Mustapha Zeghba est, lui, écarté de l’équipe type de Damac (Saudi Pro), alors que Yasser Larouci est devenu un habitué du banc de touche de son équipe de la Premier League anglaise, Sheffield.

Ce latéral gauche, qui a rejoint pour la première fois la sélection nationale en octobre dernier, n’a comptabilisé d’ailleurs aucune minute de jeu avec son club depuis qu’il a été appelé par Belmadi.

Pour sa part, Badredine Bouanani a vu, depuis l’entame de la saison, son temps de jeu réduit à quelques minutes, alors que cette saison devrait être la sienne après les belles promesses laissées pendant la deuxième partie de la saison dernière.

Bouanani a été écarté de la liste du mois de novembre justement pour cette raison (manque de temps de jeu). Même celui que Belmadi a préféré sur lui, à savoir, Adam Ounas, s’éternise sur le banc de touche de Lille, donnant des soucis au coach national au sujet de la doublure valable de Mahrez sur le flanc droit de l’attaque algérienne.

En raison de blessures, d’autres éléments risquent de souffrir du même handicap. On pense à Aïssa Mandi, qui est entré en phase de récupération cette semaine, mais dont on ignore encore la date de son retour sur les terrains.

Rayan Aït Nouri, qui s’est blessé la semaine dernière à la cheville, reprendra la compétition, au mieux, à la fin du mois, soit au début du stage de l’EN pour la préparation de la CAN. Ce sera le cas d’Islam Slimani qui est dispensé par son club Corituba des deux derniers matchs qui restent, faute d’enjeu pour le club auriverde, déjà relégué en D2 depuis une dizaine de jours.

Slimani qui a subi une blessure musculaire (élongation), lors du match face au Mozambique, a entamé la phase de rééducation, mais il restera inactif jusqu’au début du stage de l’équipe nationale, fin décembre en cours, ce qui pourrait se répercuter négativement sur sa forme compétitive.

Pour sa part, Ismaïl Bennacer, qui a repris samedi dernier la compétition après une longue absence de 8 mois, Ismaïl a besoin, selon lui, de matchs pour retrouver du rythme et pouvoir assurer sa présence à la CAN.

Laisser une Réponse