Footalgerien.com

La FIFA défalque six points à l’USMBA : Les déboires des clubs algériens avec les joueurs étrangers se poursuivent

Les démêlées des clubs algériens avec les joueurs étrangers n’en finissent. Un nouvel épisode est venu tout simplement mettre en danger deux formations de l’élite, en l’occurrence, l’USMBA et le CRB, ainsi que la FAF.

En effet, une correspondance émanant de la FIFA exige de la FAF de débiter six points de son compteur à cause de l’affaire de son ancien joueur hollandais, Jessy Mayele. L’affaire remonte à la saison 2014-2015. Au cours dudit exercice, le joueur en question avait bel et bien été payé au dernier centime, sauf qu’après être rentré chez lui, il choisi de recourir à la Fifa pour exiger son paiement en devises.

La direction de l’USMBA affirme détenir les documents prouvant avoir honoré ses engagements envers le joueur en question. Des virements bancaires ont été effectués au profit de Mayele, mais en dinars. Cette manière « diabolique » usée par le joueur hollandais d’origine africaine, a pourtant donné ses fruits.

Désormais, l’USMBA est dans l’obligation de payer l’intéressé pour la deuxième fois, mais cette fois ci en devises. Et même si cette formation venait de s’acquitter de cet argent, cela ne lui garantira pas de récupérer les six points qui vont être défalqués de son total-unités.

C’est ce qui pousse du reste son directeur général, Kaddour Benayad, à déclarer que désormais son équipe devra revoir ses ambitions à la baisse en se contentant de jouer la carte du maintien. Pour sa part, le CRB n’est pas mieux nanti. Le club de Laâquiba risque de connaitre le même sort s’il ne venait pas de rétablir son ancien milieu de terrain camerounais, Jil N’Gomo dans ses droits.

La direction des Rouge et Blanc devra agir dans les prochains jours, si elle souhaite éviter une défalcation de trois unités, comme première mesure préambule à d’autres plus sévères, allant jusqu’à sa relégation en Ligue 2. Un sort qui se profile à l’horizon sans même des éventuelles sanctions de la Fifa, étant donné que l’équipe ne parvient toujours pas à gagner en championnat pour le 14ème match de rang.

Pis, elle vient de concéder une défaite à domicile face au voisin l’USMH, soit un concurrent direct dans la lutte pour le maintien. Dans tout cela, la FAF est dans l’obligation d’appliquer à la lettre les décisions de la première instance footballistique mondiale. Faute de quoi, elle n’échappera pas, à son tour, à la sanction.

Related posts

Taoufik Korichi, porte parole du CR Belouizdad : «Nous méritons le titre de champion»

Abderrahim A.

Ligue 1 (mise à jour) : L’O. Médéa et l’ES Sétif dos à dos

Abderrahim A.

Ligue 1 : Le MC Oran veut terminer la saison au stade Habib-Bouakeul

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"