CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

LES VERTS

La Conférence de presse de Belmadi en points

La Conférence de presse de Belmadi en points

Sujets divers abordés par le sélectionneur de l’équipe nationale de football Djamel Belmadi, lors d’une conférence de presse organisée dimanche au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, à la veille des deux matchs amicaux : mercredi face au Mali au stade Miloud-Hadefi d’Oran (20h30) et samedi face à la Suède à Malmo (20h30).

  • – MONDIAL : Belmadi a tenu à souhaiter bon courage aux représentants africains à la Coupe du monde 2022 au Qatar, dont le coup d’envoi est prévu dans une semaine: « On leur souhaite à tous bon courage, on va être supporters de ces équipes-là ».
  • – CRITIQUES : Interrogé sur les critiques visant sa personne, depuis notamment l’élimination en barrages du Mondial 2022, Belmadi a botté en touche: « Les critiques à mon égard ? je réponds quand je dois le faire. Je ne fais pas de fixation. Je réponds à ma manière, avec mon tempérament, mais c’est peut-être 5% ou moins de mes préoccupations. Je pense à notre travail en sélection uniquement. Je n’ai jamais dit que j’étais le meilleur, même quand on gagnait. Je suis un éternel insatisfait ».
  • – ARIBI : Convoqué pour ces deux rencontres amicales, l ’attaquant du CR Belouizdad Karim Aribi rejoindra ensuite la sélection A’, composée de joueurs locaux, actuellement en stage aux Emirats arabes unis. « Aribi va rejoindre l’équipe A’ aux Emirats arabe unis depuis la Suède », a indiqué Belmadi.
  • – M’BOLHI : Le coach national est revenu sur la convocation surprise du gardien de but Raïs M’bolhi (Al-Qadisiya FC/ Arabie saoudite): « Nous sommes tous tristes qu’un élément de sa trempe joue en deuxième division saoudienne. Il s’en veut, je lui en veux. Il a 36 ans, il a envie de représenter l’équipe nationale, l’âge n’est qu’un chiffre. Nous suivons aussi les autres portiers à l’image de Gaya Merbah (Raja Casablanca/ Maroc). Aujourd’hui, je lui tends la main, il a fait des matchs énormes. Ce n’est surtout pas du social. Il veut hausser son niveau ».
  • – SOUCIS : Belmadi n’a pas écarté l’idée de faire appel à un ou deux gardiens de buts devant l’incertitude qui plane sur la présence de certains lors de ce stage: « Pourquoi j’ai convoqué quatre gardiens ? il peut y avoir une surprise à la dernière minute, l’un d’eux pourrait ne pas venir. La situation est compliquée. Zeghba ne devait pas y être, son championnat (saoudien, NDLR) est à l’arrêt depuis un mois, mais la situation est complexe, il le sait. Il va falloir peut être cherché un ou même deux gardiens ».
  • – BRAHIMI : Le coach national est revenu sur les déclarations du milieu de terrain international Yacine Brahimi, qui a estimé que l’arbitre gambien Bakary Gassama n’endosse pas l’entière responsabilité de l’élimination de l’Algérie en barrages du Mondial 2022 face au Cameroun: « Ne mettez pas les propos de Slimani et ceux de Brahimi sur le même plan. Chacun est libre de ses propos. Ce que Yacine a pu dire est différent. Islam a vécu le match, il était sur le terrain. Les propos de Yacine n’appartiennent qu’à lui. Brahimi discutera avec ses coéquipiers et verra avec eux s’ils sont d’accord sur ses propos ».
  • – QATAR : Belmadi n’a pas omis de souhaiter le plein du succès au Qatar dans l’organisation de la prochaine Coupe du monde: « Le Qatar est mon deuxième pays. On aurait pu être là-bas comme à la maison, on leur souhaite d’organiser un bon tournoi. Je vais regarder les matchs à la télévision, il y a toujours une analyse à faire après le Mondial, notamment les nouveautés tactiques. J’ai hâte que ça commence, et j’ai hâte aussi que ça finisse. On a le cœur qui saigne, qu’on laisse ça derrière nous. Je sais qu’on est l’un des grands absents de cette Coupe du monde, nous avions beaucoup d’ambition. C’est ça qui fait mal à nos joueurs mais ils ont réagi fièrement ».

Leave a Response