CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

A la Une

Les excuses mal placées de Samuel Eto’o

Les excuses mal placées de Samuel Eto’o

Le président de la Fecafoot, l’agitateur Samuel Eto’o, fait encore parler de lui, en plein Mondial du Qatar, pour une scène d’agression dont il est l’auteur, ce 5 décembre, contre le Youtubeur algérien « Sadouni SM ».

La scène de la vidéo a fait le tour du monde ! Pour la petite histoire, soit à la fin du match Brésil – Corée du Sud, ce jeune supporteur algérien a approché l’ancienne star du football pour l’interpeller au sujet de « l’affaire Gassama ».

Après avoir fait mine de ne rien entendre, Samuel Eto’o, visiblement toujours hanté par le scandale du stade Tchaker, a pris à partie, dans une rare violence, son interlocuteur, qu’il a roué de coups jusqu’à ce qu’il le fasse tomber à terre.

La victime s’est approchée de la police qatarie où il compte déposer plainte contre son agresseur. En s’adressant au public sportif pour s’expliquer sur cet acte injustifiable qui est loin d’honorer le statut, aussi bien de footballeur que de responsable d’une fédération sportive nationale qu’il est, Samuel Eto’o s’est fendu d’un communiqué pour présenter ses plates excuses.

« Je regrette profondément d’avoir perdu mon sang froid et d’avoir réagi d’une manière qui ne correspond pas à ma personnalité. Je présente mes excuses au public pour cet incident regrettable », fait-il son mea-culpa, avant de verser, lui-même davantage, dans la provocation.

« Je m’engage à continuer de résister aux provocations incessantes et au harcèlement de certains supporters algériens », dira-t-il, comme pour se faire passer pour la victime alors qu’il en est était l’agresseur.

Leave a Response