Footalgerien.com

Rumeurs au sujet d’un éventuel retrait du Cameroun du CHAN : Énièmes manœuvres de Lekjaâ

Rumeurs au sujet d’un éventuel retrait du Cameroun du CHAN : Énièmes manœuvres de Lekjaâ

À l’approche du championnat d’Afrique des nations (CHAN) des joueurs locaux, certains qui aiment nager dans les eaux troubles passent à la vitesse supérieure en matière de manœuvres visant à gâcher la fête.

On l’a déjà vécu avant les précédents Jeux méditerranéens tenus en Algérie, et comme si la gifle assénée aux auteurs de ces manœuvres ne leur a pas suffi, les voilà revenir à la charge.

L’objectif visé est évidemment de faire échouer le CHAN que va abriter l’Algérie du 13 janvier au 4 février prochains.

Et comme cette épreuve continentale sera suivie par le verdict de la CAF concernant le pays appelé à accueillir la CAN-2025, à laquelle l’Algérie est aussi candidate, on comprend pourquoi tout le bruit que font certains, notamment du côté de la presse du Makhzen engagée désormais dans une bataille sans merci pour saboter l’événement.

Ces manœuvres de coulisses ont trouvé malheureusement du soutien auprès de certaines fédérations africaines.

On peut citer à ce propos la fédération camerounaise avec à sa tête l’ancien joueur, Samuel Eto’o. En effet, certains responsables de la fédération camerounaise exercent une sorte de pression indirecte sur les autorités algériennes en menaçant de ne pas participer au CHAN, et cela (selon eux) pour assurer une protection maximale à leur équipe pendant son séjour en Algérie.

Mais selon nos informations, le comité d’organisation du CHAN n’a reçu aucune correspondance officielle concernant le retrait de l’équipe nationale camerounaise et ne prête pas attention aux rumeurs jusqu’à présent.

Aussi, et c’est une certitude, la fédération camerounaise ne risquera pas de boycotter le rendez-vous footballistique continental, car cela l’exposerait à des sanctions sévères selon les règlements de la CAF.

Dans ce cas de figure, la sélection camerounaise A, ainsi que les clubs camerounais seront interdits de participer aux compétitions de la CAF pour une durée allant jusqu’à 5 ans.

La fédération ougandaise, avait, elle aussi, exercé des pressions sur les autorités de son pays et menacé de ne pas se rendre en Algérie pour des raisons financières, mais après cela tous les problèmes ont été résolus et l’Ouganda sera présent au CHAN.

Related posts

Ligue 1 (14e journée) : Le Chabab retrouve le goût de la victoire, le MCA mate l’ESS

Abderrahim A.

Refonte du championnat national : Bougherra et Djebbour montrent la voie

Abderrahim A.

Zefizef met fin aux rumeurs : « Belmadi a prolongé jusqu’en 2026 »

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"