PARTAGER

La sélection algérienne, version Rabah Madjer, retrouvera le stade du 5-Juillet pour la première fois depuis 25 mois, soit depuis son dernier match remporté contre le Sénégal en amical, en octobre 2015, sous la houlette du coach français Christian Gourcuff.

Mardi soir, les Verts, qui sortent d’une amère élimination dans les qualifications pour le Mondial-2018, se produisent devant le public algérois contre une modeste équipe centrafricaine. Un choix dicté par le fait que la FAF voulait coûte que coûte exploiter cette date Fifa, quitte à donner la réplique à une équipe d’un très modeste niveau.

En tout cas, Madjer, qui a essuyé ses premières critiques après le nul au goût d’une défaite concédé contre le Nigeria vendredi dernier, estime que ce rendez-vous est important. Ce sera une occasion pour lui de tester d’autres joueurs après avoir entamé le processus de la reconstruction d’une équipe nationale «très malade’’ pour le paraphraser.

La victoire sera également l’objectif de Madjer et ses troupes ce soir, car elle aura un impact psychologique très important sur le moral des joueurs qui ont avide de renouer avec le succès après avoir été gagnés par le doute. En d’autres termes, ce sera le début d’un grand chantier, comme l’avait si bien souligné Madjer lui-même.

« Un grand chantier sera lancé après le match amical contre la Centrafrique. Après tout ce qu’elle a enduré au cours des derniers mois, la sélection algérienne est en pleine phase de doute. Je pense qu’une victoire contre la Centrafrique lui ferait le plus grand bien sur le plan psychologique, tout en ramenant une certaine confiance, pas uniquement chez les joueurs, mais entre le groupe et ses supporters », a déclaré l’auteur de la talonnade.

Seulement, même en croisant le fer à un adversaire modeste, les Fennecs risquent de trouver des difficultés pour s’imposer. Ce n’est pas au vu du rapport de forces entre les deux parties, qui penche naturellement pour l’Algérie, mais en raison du doute qui les a gagnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here