PARTAGER

Grâce notamment à un but et une passe décisive de Yacine Brahimi, le FC Porto a validé son billet billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions après sa victoire face à l’AS Monaco (5-2), ce mercredi soir, pour le compte de la dernière journée de la phase de poules. Côté monégasque, Rachid Ghezzal qui retrouvé une place de titulaire, dans un match sans enjeu pour l’ADM, a été expulsé en première période

Les Portugais qui avaient besoins d’une victoire pour rejoindre le prochain tour, ont fait le travail en première période en inscrivants tours buts.

Déjà auteur d’un doublé lors de la manche aller, Vincent Aboubakar ouvrira le score dès la 9e minute de jeu sur un très bonne service de Yacine Brahimi, qui signe sa première offrande dans la compétition. L’attaquant camerounais doublera la mise peu après la demi-heure de jeu d’une frappe puissant arrêt de terre. Intenable Aboubakar offre la première réalisation de la saison en C1 pour Brahimi juste avant la pause. L’international algérien se défait trop facilement du marquage de Touré, et se jette pour marquer du gauche.

Auparavant, Rachid Ghezzal a été contraint de quitter la pelouse dès la 38e minute, sanctionné d’un carton rouge après une altercation avec Felipe. Le défenseur brésilien de Porto, coupable d’avoir tiré le maillot de l’international algérien sur l’action, a lui aussi été expulsé par l’arbitre. Ghezzal lui a répondu par une gifle, rendue par Felipe.

En deuxième période, Glik, sur penalty, réduisait l’écart pour le demi-finaliste de la dernière édition (3-1, 61e), mais Telles redonnait un avantage conséquent aux Portugais (4-1, 66e). Mais cette rencontre était folle et Falcao réduisait à nouveau l’écart (4-2, 78e) puis cinq buts à deux avec la réalisation de Soares (5-2, 88e) ! Avec ce résultat, Porto file en huitième et Monaco est bon dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here