CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

A la Une

Affaire Antar Yahia-USM Alger : Le TAS rendra son verdict en janvier

Affaire Antar Yahia-USM Alger : Le TAS rendra son verdict en janvier

Limogé par la direction de l’USMA au milieu de la saison passée, l’ex-directeur sportif des Rouge et Noir, Antar Yahia, sera fixé sur sa plainte auprès du Tribunal arbitraire sportif (TAS) de Lausanne en janvier prochain.

En effet, une source proche de l’ancien capitaine de la sélection algérienne a fait savoir que Le TAS de Lausanne rendra son verdict dans cette affaire USMA – Antar Yahia, le mois prochain.


Antar Yahia avait été auditionné en septembre dernier par le TAS de Lausanne dans le cadre de son litige avec le club de Soustara au même titre que les représentants de l’USMA.

L’ex directeur sportif de la formation de la capitale réclame 24 mois de salaires, représentant la durée du contrat qui lui restait à l’USMA avant qu’il ne soit résilié d’une manière unilatérale.

Et comme l’ancien défenseur international touchait une mensualité de 18 000 euros, la somme que la direction de l’USMA devra lui verser sera de l’ordre de 435 000 euros, soit environ 7 milliards de centimes, sans parler des dédommagements et autres pénalités de retard.

On se rappelle que Antar Yahia avait réagi à son limogeage via une publication postée sur son compte par laquelle il a qualifié d’abusive son éviction.

“Je viens de prendre connaissance de la décision des dirigeants de l’USMA de mettre fin à mes fonctions sans aucun préavis ni entretien préalable. Je regrette cette décision brutale et vexatoire, alors que depuis mon arrivée à l’USMA je me suis investi sans compter pour la réussite du club. Malheureusement, cette rupture fait suite à une mise à l’écart progressive et à un retrait de mes attributions, alors que je ne pouvais contester.

Mon sort était visiblement scellé depuis plusieurs semaines, puisque mes potentiels successeurs avaient été contactés, et que la presse avait annoncé mon départ depuis plusieurs jours, avant que j’en sois informé.

Je ferai évidemment valoir mes droits devant les instances compétentes et reviendrai le moment opportun sur les difficultés rencontrées tout au long de la saison. Je remercie les joueurs, le staff et les supporters qui m’ont toujours soutenu”, avait -t-il écrit.

L’USMA avait recouru au TAS de Lausanne après qu’Antar Yahia a eu gain de cause auprès de la FIFA. Cette dernière avait aussi débouté l’USMA dans son litige avec l’entraîneur son ex-entraineur Denis Lavagne.

La Fédération internationale de football a donné gain de cause au technicien français qui a pu encaisser la mirobolante somme de 250 000 euros, après avoir vu son contrat résilié unilatéralement

Leave a Response