CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
LES VERTS

Algérie-Burkina Faso (J-2) : Belmadi prépare des changements dans le onze de départ

Algérie-Burkina Faso (J-2) : Belmadi prépare des changements dans le onze de départ

Tenue en échec d’entrée lundi face à l’Angola (1-1), l’équipe nationale devrait se présenter avec un onze légèrement remanié, samedi face au Burkina Faso au stade de la Paix de Bouaké (15h00, algériennes), pour le compte de la 2e journée (Gr.D) de la CAN-2023 en Côte d’Ivoire.

Le sélectionneur national Djamel Belmadi semble plus que jamais décidé à rectifier le tir, et cela passera inéluctablement par des changements qu’il compte opérés face aux « Etalons », vainqueurs sur le fil mardi face à la Mauritanie (1-0), un succès qui a permis aux coéquipiers d’Ibrahim Blati Touré de s’emparer de la tête du groupe avec 3 unités.

Sans citer individuellement les joueurs, dont le rendement face aux « Palancas Negras » laissait à désirer, Belmadi a d’ores et déjà un plan en tête, pour non seulement décrocher une victoire qui va relancer les champions d’Afrique 2019 dans la course à la qualification en 1/8es de finale, mais corriger ce qui n’a pas marché, notamment sur le plan de l’efficacité offensive qui a fait défaut.

« On fera le maximum pour créer une dynamique et reprendre confiance. Il reste encore deux matchs dans ce groupe pour relever la tête », a réagi Belmadi en conférence de presse d’après-match face à l’Angola. Si pour la défense, le coach algérien devrait reconduire le même quatuor aligné face à l’Angola : Atal, Aït-Nouri, Bensebaïni, et Mandi, c’est plutôt au milieu de terrain que des changements devraient avoir lieu.

Certains choix restent discutables, à l’image de la titularisation de Bennacer, qui reste un élément très important, mais manque terriblement de compétition. Le capitaine Mahrez est très loin de son niveau et n’a pas réussi à faire la différence, alors que Bentaleb a raté sa sortie en multipliant les erreurs techniques.

Des joueurs tels que Zerrouki ou Boudaoui, constitueront des solutions de rechange pour un match où le faux-pas est interdit. Pour cette deuxième rencontre de la compétition, Belmadi va bénéficier d’un retour attendu de plus belle, il s’agit de l’attaquant Mohamed Amine Amoura, qui a purgé sa suspension face à l’Angola.

Le sociétaire de l’Union Saint-Gilloise, considéré comme l’attaquant algérien le plus en forme du moment, sera un vrai atout offensif. S’il n’est pas sûr d’être incorporé d’entrée, l’ancien joueur de l’ES Sétif sera probablement préservé en tant que joker, un rôle qui l’a assumé admirablement depuis ses débuts avec l’équipe nationale.

Enfin, quatre joueurs sont sous la menace de suspension pour le dernier match du premier tour face à la Mauritanie (mardi 23 janvier à Bouaké à 21h00), il s’agit d’Atal, Bensebaïni, Bentaleb, et Bennacer, avertis face à l’Angola. Un deuxième carton face au Burkina Faso sera synonyme de suspension.

Laisser une Réponse