Footalgerien.com

CAF : La CAN au Cameroun n’est pas menacée

La tenue de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 au Cameroun, du 9 janvier au 6 février 2022, n’est pas menacée contrairement à des rumeurs persistantes, a indiqué le secrétaire général de la Confédération africaine de football (CAF), Véron Mosengo-Omba.

« Est-ce que c’est la CAF qui l’a dit ? a demandé le secrétaire général, à son arrivée lundi au Cameroun pour une visite d »inspection du 14 au 16 juin. Les réseaux sociaux, ce n’est pas la CAF. Si la CAF ne le dit pas, si le Comité d’organisation local ne le dit pas, si la Fédération camerounaise ne dit pas ça, il ne faut pas écouter les autres ». Après le report surprise du tirage au sort de la CAN-2021, Véron Mosengo-Omba a tenu à rassurer les médias camerounais présents à l’aéroport: « J’effectue une visite de travail. Nos sorts sont liés. On doit travailler ensemble pour délivrer une CAN fantastique, comme on n’en a jamais organisé auparavant. Donc, je suis venu aussi pour voir où nous en sommes et où nous allons ».




Sept mois avant le coup d’envoi de la CAN 2021, une délégation de la CAF, conduite par Véron Mosengo-Omba, effectue depuis lundi une mission de trois jours au Cameroun. Elle permettra entre autres d’installer un bureau permanent de la CAF au Cameroun et de fixer les nouvelles bases de la cérémonie du tirage au sort, initialement prévue le 25 juin et renvoyée à une date ultérieure pour une meilleure préparation de l’évènement.

Pour cette mission, Mosengo-Omba est accompagné du secrétaire général-adjoint en charge du développement et du football, Anthony Baffoe, du directeur des compétitions Samson Adamu, du directeur commercial Ali Aissaoui, de l’assistante au bureau du secrétaire général de la CAF, Sandra Latorre, ainsi que de Collins Smith, chef des tournois et évènements de la FIFA, dont l’expertise sera mise à profit pour la réussite de l’évènement majeur du football africain.

Cette visite se déroulera essentiellement à Yaoundé jusqu’au 16 juin et permettra au Comité d’organisation local (COCAN-21), à la FECAFOOT (Fédération camerounaise de football) et à la CAF de s’accorder sur les derniers points essentiels.




Une visite du stade Olembé, où les travaux se poursuivent, aura lieu mardi après-midi. Le joyau, d’une capacité de 60.000 places, est pressenti pour accueillir les matches d’ouverture et de clôture de la CAN 2021. Située à 13 km du centre urbain de Yaoundé, l’infrastructure abrite également deux stades annexes prévus pour les entraînements des équipes.

La CAN à 24 équipes demande plus de ressources et une préparation minutieuse. Malgré la pandémie de Covid-19, la CAF et le Cameroun comptent bien relever le défi de l’organisation pour faire de l’évènement un succès planétaire, comme le souhaite le président de la CAF, Patrice Motsepe.




Le Cameroun peut surfer sur le succès du Championnat d’Afrique des nations 2020 qui s’est tenu sur son territoire entre janvier et février derniers. Quatre sites avaient été retenus pour l’évènement : Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé, Douala-Japoma, Douala-Bepanda et Limbé-Buea.

La programmation de la prochaine Coupe d’Afrique des nations du 9 janvier au 6 février 2022, c’est-à-dire à la même période qui a vu se tenir le CHAN, sera donc un avantage relatif au contexte et aux conditions, même si les moyens logistiques employés devront être plus importants. Six sites et non plus quatre seront utilisés pour la compétition phare africaine, reportée de 2021 à 2022 à cause du Covid-19.

Related posts

Mondial 2030 : L’UMA appelle à une candidature maghrébine conjointe

Abderrahim A.

Ligue des champions d’Afrique : Des duels Maroc-Egypte au menu des demies

Abderrahim A.

Ligue des champions d’Afrique : Le programme des 1/16 de finale

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"