CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

lundi, mars 4, 2024
A la Une

CAN 2023 : Les Verts débarquent aujourd’hui à Bouaké

CAN 2023 : Les Verts débarquent aujourd’hui à Bouaké

C’est aujourd’hui que la grande aventure commence pour la sélection algérienne dans la CAN, puisque la bande à l’entraineur Djamel Belmadi débarque à Bouaké, la ville ivoirienne distante de 350 km de la capitale économique de la Côte d’Ivoire, et ce, avant cinq jours de son premier match contre l’Angola dans le cadre de la phase de poules de la 35e édition de la messe footballistique africaine.

Les Verts arrivent à Bouaké après avoir effectué une dizaine de jours de préparation à Lomé, la capitale togolaise, un choix pas du tout fortuit, puisqu’il a été motivé par les conditions climatiques qui y prévalent, et qui sont similaires à celles de la Côte d’Ivoire.

C’est dire que l’entraineur national, Djamel Belmadi, semble avoir bien retenu la leçon du revers subi lors de la précédente CAN au Cameroun, et qui avait été, selon le coach national lui-même, très mal préparée, à cause notamment de la crise sanitaire mondiale liée au Covid.

Justement, c’est ce revers qui stimule les camarades de Mahrez à aborder la prochaine CAN, dont le coup d’envoi sera donné samedi prochain, avec un esprit revanchard, d’autant plus qu’une quinzaine de joueurs ayant participé à la précédente édition au Cameroun sont concernés par celle ivoirienne. Les Verts sont donc très motivés pour faire un bon tournoi et aller le plus loin possible dans cette compétition continentale. Pour y parvenir, la préparation a été bien planifiée.

À Lomé, les Verts se sont sereinement préparés et dans un climat pratiquement identique à celui de la Côte d’Ivoire. Deux matchs amicaux y ont été également programmés contre la sélection des joueurs locaux du Togo et la sélection A du Burundi. Deux tests qui ont servi à Belmadi d’effectuer les derniers réglages avant d’entrer dans le vif du sujet. Il appartient aujourd’hui au coach national de faire les bons choix.

Le fait par exemple d’avoir joué sans sentinelle lors de la précédente CAN, c’était un choix suicidaire et l’EN l’a appris à ses dépens dans ces matchs au Cameroun. Pour l’expédition ivoirienne, il est certain que le coach national – qui d’après lui, il est toujours dans l’analyse, aurait bien cerné ce problème d’ordre tactique qui a été préjudiciable à l’équipe la précédente édition. Il table à ce propos sur Bentaleb, qui retrouve la CAN après avoir raté les éditions de 2019 et 2021.

La belle forme qu’il affiche cette saison au sein de son club français, Lille, lui permet d’aspirer accomplir le même rôle joué par un certain Guedioura lors de la précédente CAN, comme le souhaite Belmadi lui-même.

CHOIX DE JOUEURS
S’agissant de l’effectif, Djamel Belmadi a convoqué 26 joueurs, soit 2 de moins par rapport à la précédente fois, puisqu’en raison de la crise sanitaire, la CAF avait autorisé la convocation de 28 joueurs. Alors que dans la liste initiale, Belmadi avait retenu Amine Gouiri, finalement blessé au genou. L’attaquant du Stade Rennais a déclaré forfait, il est remplacé par Mustapha Zeghba cela après la blessure à la main de M’bolhi qui risque de prendre du temps pour guérir.

Des joueurs qui ont fait la CAN du Cameroun, 15 sur les 28, seront à Bouaké, exit donc 13 joueurs, présents à Douala. Sans jouer la moindre minute, il y a deux ans, Mohamed Amine Amoura, a vu depuis sa carrière prendre une autre trajectoire, il postule désormais pour un statut de titulaire.

Par ailleurs, un vent de fraîcheur semble souffler chez l’EN avec de jeunes joueurs pétris de qualités (Chaïbi, Mandrea, Aouar) sans oublier les retours de Nabil Bentaleb absent les deux précédentes CAN et Hicham Boudaoui qui avait sauté de la liste en 2022, tout en maintenant ses tauliers (Slimani, Mandi, Mahrez…) Djamel Belmadi, dont ce sera la 3e CAN sur le banc des Fennecs, a fait cette fois des choix bien étudiés.

Place maintenant au terrain pour prouver que la CAN du Cameroun n’était au fait qu’un accident de parcours.

Laisser une Réponse