CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 21, 2024
A la Une

CAN-2024 : Ouaddou prévient Belmadi sur les conditions climatiques en Côte d’Ivoire

CAN-2024 : Ouaddou prévient Belmadi sur les conditions climatiques en Côte d’Ivoire

L’ancien défenseur international marocain Abdeslam Ouaddou et ami proche de Djamel Belmadi s’attend à une CAN compliquée pour la sélection nationale, tout comme d’ailleurs les autres sélections d’Afrique du Nord concernées par la prochaine messe footballistique continentale qui aura lieu en janvier 2024 en Côte d’Ivoire.

Les craintes de Ouaddou, qui n’a pas caché à chaque fois son estime pour l’équipe nationale se rangeant toujours dans le camp de ses fervents supporters, a prévu notamment sur le facteur climat qui risque de jouer un mauvais tour pour la bande à Belmadi.

‘’Il est toujours difficile de désigner les équipes d’Afrique du Nord comme favorites lorsque le tournoi se déroule en Afrique subsaharienne. Je ne dis pas que les équipes d’Afrique du Nord ne peuvent pas remporter la CAN ; elles en ont la capacité. Mais je ne les considère pas comme favorites en raison de leur style de jeu basé sur la possession et la vitesse dans les transitions.

Les équipes d’Afrique du Nord doivent être bien organisées et s’adapter aux conditions africaines, telles que le climat tropical en Côte d’Ivoire. Tous ces facteurs pourraient poser des problèmes aux équipes d’Algérie, de Tunisie, d’Égypte, et même au Maroc », a développé le retraité depuis 2013 lors d’une interview accordée au média Win Win.

‘’L’Algérie, la Tunisie, l’Égypte et le Maroc ont la possibilité de remporter la CAN 2023, mais elles devront fournir de grands efforts pour y parvenir. Ce ne sera pas facile, et comme pour le Maroc, je ne prédis pas l’Algérie, la Tunisie ni l’Égypte comme favorites pour remporter la CAN, car il y a d’autres équipes comme le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Nigeria et la République démocratique du Congo, qui disposent de bons joueurs et de bons entraîneurs. Je m’attends à ce que ce soit une compétition de haut niveau avec la présence de grandes équipes en Côte d’Ivoire », a-t-il poursuivi.

L’entraîneur national, Djamel Belmadi, en est d’ailleurs conscient, lui qui a tiré les enseignements de la précédente participation algérienne dans la CAN du Cameroun, et de laquelle l’équipe nationale est sortie, en début de 2022, du premier tour, et ce, pour la surprise générale.

D’ailleurs, le coach national a révélé, lors de la conférence de presse qu’il a animée peu avant le début du précédent stage des Fennecs, avoir programmé un stage d’acclimatation pour ses joueurs dans un pays limitrophe au pays hôte de la prochaine CAN.

Laisser une Réponse