Footalgerien.com

Coupe arabe des nations : Algérie-Egypte, retrouvailles… 11 ans après

Karim Ziani face à l'Égypte en demi-finale de la CAN-2010

Le tirage au sort de la coupe arabe des nations, qui aura lieu en décembre prochain au Qatar sous l’égide de la FIFA, n’a pas été tendre avec la sélection algérienne qui a hérité du groupe de la mort.

Placé dans le groupe D comme tête de liste, l’Algérie affrontera une vieille connaissance, en l’occurrence l’Égypte, dans des retrouvailles qui s’annoncent d’ores et déjà explosives.

Les Verts rencontreront également le vainqueur du choc du tour préliminaire qui oppose la Libye au Soudan et également le gagnant du match entre le Liban et Djibouti, soit le prochain adversaire de l’équipe de Djamel Belmadi pour le compte des éliminatoires du mondial 2022. Les observateurs sont déjà unanimes à prédire une rude bataille autour des deux billets donnant accès aux quarts de finale entre au moins trois sélections, à savoir, l’Algérie, l’Égypte ainsi que le vainqueur du tour préliminaire entre la Libye et le Soudan.




Ce dernier, a réussi, il y a quelques semaines, de se qualifier à la prochaine coupe d’Afrique des nations au dépens de l’Afrique du Sud, ce qui constitue pour lui un stimulant de taille en vue de la coupe arabe. Côté algérien, l’on se montre sceptique quant aux chances des Verts de briller dans ce tournoi surtout qu’ils seront représentés pour l’occasion par la sélection des joueurs locaux.

Cette dernière enchaîne les échecs dans la course à la qualification au championnat d’Afrique des joueurs locaux à laquelle elle a participé seulement une fois dans son histoire, plus précisément lors du tournoi du Soudan en 2010. La sélection des joueurs locaux, plus connue par le nom de la sélection A’, est dirigée par Madjid Bougherra.




Ce dernier, nommé dans son poste depuis déjà plusieurs mois, s’est contenté jusque-là de superviser les rencontres du championnat pour cocher dans son calepin les joueurs susceptibles de renforcer sa sélection. Toutefois, le fait de n’avoir programmé jusque-là aucun stage ou match amical suscite les interrogations.

Le nouveau président de la FAF, Charefeddine Amara a déclaré, avant son départ vers Qatar pour assister au tirage au sort, qu’il tablait énormément sur ce rendez-vous arabe, dont le vainqueur bénéficiera d’un pactole de valeur.




Cependant, ce n’est certainement pas en attendant les dernières semaines précédant l’événement pour commencer la préparation qu’on peut espérer réaliser quelque chose lors de ce rendez-vous qatari. Au train d’ailleurs où vont les choses, ce sont les mêmes erreurs, qui avaient valu à la sélection A’ des éliminations à répétition tout au long des précédents championnats d’Afrique de cette catégorie.

A souligner que la première édition de la Coupe Arabe de la FIFA servira de test grandeur nature en vue de la Coupe du Monde qui aura lieu au Qatar en 2022. Les deux tournois se dérouleront à la même période, avec la finale à exactement un an d’intervalle – le 18 décembre.

Related posts

Milan AC : Bennacer pose ses conditions pour rempiler

Abderrahmane B.

Transfert : L’OGC Nice pense à Slimani

Abderrahmane B.

Gambie – Algérie : Yacine Brahimi capitaine

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"