CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 28, 2024
NEWS

Djafar Bouslimani (porte parole de l’USM Harrach) : « La relégation ne signifie pas la mort du club »

Le relégation de l’USM El-Harrach, devenue officielle à l’issue de la 28e journée de Ligue 1 Mobilis de football, clôturée ce vendredi et ayant vu les Jaune et Noir s’incliner à domicile face à la JS Saoura (3-2) «ne signifie pas pour autant la mort du club » a assuré le dirigeant Djafar Bouslimani.

«A quelque chose malheur est bon comme on dit. Donc, aussi amère soit-elle, cette relégation ne signifie pas la mort du club. On va commencer par tirer les leçons de ce qui a conduit l’USMH à cette catastrophe, puis on va s’en servir pour essayer de rebondir» a promis le responsable Harrachi. Bouslimani a considéré cette descente en Ligue 2 comme une «conséquence logique» après tous les problèmes qui ont secoué le club depuis l’entame de la saison, en espérant qu’à l’avenir ils ne reviendront plus «affecter la bonne marche» de l’USMH.

Le dirigeant Harrachi n’a pas manqué de fustiger au passage l’arbitre Aouina, ayant accordé deux penalties à la JS Saoura au cours de cette 28e journée et qui ont été transformés respectivement par Djallit (23’) et Bourdim (85’).

«La Saoura possède une bonne équipe et elle n’avait pas besoin de l’aide de l’arbitre pour gagner ce match» a estimé Bouslimani, ajoutant que «sans ces deux penalties, l’USMH l’aurait sans doute emporté», ce qui aurait «préservé ses chances de maintien».

Le dirigeant Harrachi a tenu à préciser cependant qu’il «ne met pas la relégation du club entièrement sur le dos de l’arbitre», car «conscient que l’USMH a payé ses erreurs sur l’ensemble de la saison.

Les Jaune et Noir rejoignent ainsi l’USM Blida, qui fut le premier club de Ligue 1 a être officiellement relégué en palier inférieur, en attend de connaître le troisième et dernier infortuné, qui sera peut-être connu dès la prochaine journée.

Laisser une Réponse