Footalgerien.com

Djamel Belmadi : « Mahrez n’a jamais refusé la sélection »

Djamel Belmadi : « Mahrez n'a jamais refusé la sélection »

Comme on pouvait s’y attendre, ce qui convient d’appeler l’affaire Mahrez a été évoquée avec insistance lors de la conférence de presse qu’a animée ce lundi le sélectionneur national Djamel Belmadi au centre technique de la FAF la veille du dernier regroupement de la saison sportive 2021-2022.

Il faut dire que l’entraîneur national n’a pas été tendre avec ceux qui ont vite tiré à boulets rouges sur le capitaine des Fennecs pour avoir fait l’impasse sur les deux prochains matchs de la sélection dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2023.

« Mahrez est bel et bien blessé. Il a joué les derniers matchs de son équipe avec des injections. C’est inadmissible de voir certains l’attaquer gratuitement de cette manière. Mahrez n’a jamais refusé la sélection. Il a toujours honoré les couleurs même au fin fond de l’Afrique. Je ne l’ai pas obligé de venir pour être examiné par le staff médical parce que je n’ai pas fait ça avec aucun autre joueur par le passé », s’est il insurgé.




S’exprimant sur la liste des joueurs qu’il a convoqué, le conférencier n’a pas tari d’éloges sur le seul joueur évoluant dans le championnat national retenu pour la circonstance, en l’occurrence Benayad, indiquant qu’il le connait assez bien et qu’il attend de lui un meilleur niveau que celui qu’il réalise avec son club l’ESS.

Et si par un passé récent il avait fermé définitivement la porte de la sélection à Delort, il semble revenir à de meilleurs sentiments cette fois ci. Il a déclaré à ce propos que les choses pourraient rentrer dans l’ordre au fil du temps.

Questionné sur les joueurs écartés à l’occasion de ce stage, l’ancien joueur de Manchester City a précisé que tout le monde reste sélectionnable, excepté ceux qui prennent eux mêmes leur retraite internationale.
Concernant les prochaines échéances des Verts, Belmadi a insisté sur la nécessité de repartir sur de bons pieds.

« Reconstruire une nouvelle équipe sur des bases solides, tel est notre leitmotiv », a-t-il dit. Il a, en outre, exigé de ses joueurs de gagner les deux premiers matchs des qualifications pour assuré une participation rapide à la phase finale de la CAN.




Belmadi a également émis le souhait de disputer un troisième match en juin prochain, afin de mettre en bain les nouveaux joueurs.

S’agissant de la domiciliation du match face à l’Ouganda au stade du 5-juillet, le coach national s’est dit satisfait, estimant que ce stade comprend une belle pelouse et qu’il l’avantage d’accueillir un plus grand nombre de supporters.

Belmadi en a profité pour revenir sur le changement opéré à la tête de la FAF il y a de cela un peu plus d’une année. A ce propos, il a affiché pour la première fois sa position en contestant le changement. « Ce que je connais est qu’un changement ne doit être opéré qu’après un échec, mais çà n’a pas été le cas lorsqu’un nouveau président a été élue à la tête de la FAF « , a-t-il regretté.

Au sujet des prochaines élections, le coach national a souhaité l’élection de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, non sans dénoncer le laisser aller de la FAF qui selon lui ne l’a jamais assisté aux stages des Verts.




Pourtant, Belmadi lui même n’est pas parti après les deux dernières déconvenues des Verts dans la CAN-2022 et les barrages qualificatifs au Mondial-2022 au Qatar.

A ce sujet, le driver national a rappelé qu’il était resté dans son poste sur insistance des responsables du football et surtout du public algérien.

A souligner enfin que Belmadi semble n’avoir pas encore digéré l’absence des Fennecs au rendez vous de Qatar, en revenant longuement sur la soirée cauchemardesque du 29 Mars à Blida, descendant pour la énième fois en flammes l’arbitre Gassama.

Related posts

Équipe nationale : Les demi-finales de la CAN-2019, l’objectif assigné par la FAF à Madjer

Abderrahim A.

Qatar : Bounedjah et Hamroun buteurs, Al Sadd explose Al Kharitiyat (vidéo)

Abderrahim A.

Équipe nationale A’ : Le Burundi en amical le 16 juin au nouveau stade d’Oran

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"