CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 21, 2024
A la Une

Équipe nationale : Atal met Belmadi dans l’embarras avant la CAN

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, est confronté à un véritable problème après la suspension de Youssef Atal, le sociétaire du club français, l’OGC Nice, suite à une publication qu’il a posté sur les réseaux sociaux affichant son soutien au peuple palestinien victime d’une guerre de génocide de la part de l’occupant sioniste.

Dans la soirée de mercredi, la commission de discipline de la Ligue française de football a annoncé qu’Atal est suspendu pour 7 matches, à compter du 31 octobre. Une sanction injuste à l’encontre du latéral droit des Verts, contraint de s’éloigner des terrains pour toute cette période, au moment où il a commencé à retrouver la plénitude de ses moyens suite à ses blessures à répétition.

Du coup, l’ancien joueur du Paradou AC manquera les rencontres face à Clermont Foot, Rennes, Montpellier, Toulouse, Nantes, Reims et Le Havre. Son absence des terrains pourrait être prolongée vu que son club l’a déjà suspendu ‘’jusqu’à nouvel ordre’’.

L’inactivité à laquelle est contraint le joueur de 27 ans coïncide avec l’approche de la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui aura lieu en janvier 2024 en Côte d’Ivoire, ce qui met l’entraîneur national Belmadi face à un véritable casse-tête chinois, auquel il devra trouver une solution.

Il faut dire que les soucis de Belmadi deviennent de plus en plus persistants lorsque l’on sait que l’homme ne semble pas convaincu par le potentiel des doublures d’Atal sur le flanc droit de la défense algérienne, à savoir, Guitoune et Loucif.

Ce dernier n’a d’ailleurs même pas été utilisé lors des deux précédents matchs amicaux contre le Cap Vert et l’Egypte, alors que le premier nommé s’était contenté de quelques minutes comme temps de jeu contre le Cap Vert lors de la rencontre remportée par les Verts sur le score sans appel de 5-1.

Et même si le coach national fait de la compétition officielle un critère essentiel pour trancher sur la liste des 23 joueurs concernés par la messe footballistique continentale, il n’est pas à écarter de le voir retenir Atal dans sa liste, malgré le manque de compétition dont il aura à souffrir le joueur d’ici là.

Le coach national devrait d’ailleurs établir un programme de préparation spécial pour le joueur, qui aura l’occasion de renouer avec la compétition lors de la prochaine date Fifa, soit en novembre, et qui coïncide avec les deux premières journées des éliminatoires africaines qualificatives pour le Mondial-2026.

Les Verts affronteront pour l’occasion la Somalie et le Mozambique, et ce, avant d’effectuer, lors du mois suivant, un stage dans un pays limitrophe de la Côte d’Ivoire, avec, au menu, deux ou trois rencontres amicales. De quoi remettre Atal d’aplomb en attendant des jours meilleurs pour l’enfant de la
Kabylie.

Laisser une Réponse