CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mardi, février 27, 2024
A la Une

Équipe nationale : Ça s’annonce déjà compliqué pour le futur sélectionneur

Équipe nationale : Ça s’annonce déjà compliqué pour le futur sélectionneur

Voilà déjà un peu plus de deux semaines depuis que le président de la FAF, Walid Sadi, a pris la décision de se passer des services de Djamel Belmadi, soit depuis le 24 janvier. Mais ce n’est que jeudi passé que la commission ad-hoc mise en place par la première instance footballistique nationale s’est réunie pour la première fois pour examiner les dossiers des candidatures pour la succession du désormais ex-sélectionneur national, alors qu’il s’agit là d’une mission qui devait être dédiée à la direction technique nationale.

On ne sait d’ailleurs pas combien de temps faudra-t-il pour les membres de cette commission afin de trouver un ‘’consensus’’ au sujet du nom qui fera l’unanimité parmi eux pour venir prendre en mains les commandes techniques des Verts.

Une première étape devant être suivie par la deuxième, à savoir prendre attache avec ‘’l’ (les) heureux élu (s)’’, et lancer avec les négociations, alors que tout le monde sait que le facteur temps ne joue pas en faveur de la FAF.

Ce dimanche, seront clôturées les phases finales de la coupe d’Afrique des nations, en Côte d’Ivoire, et de la coupe d’Asie, au Qatar. On s’attend à ce qu’une bataille soit tout de suite ouverte par plusieurs sélections autour des meilleurs coachs, et si notre Fédération ne fait pas preuve de précipitation, elle risque tout simplement de n’avoir pas le meilleur choix.

Pour l’actuelle année 2024, il y aura cinq dates Fifa, au cours desquelles seront programmées 10 rencontres, parmi elles, deux à titre amical en mars à venir, alors que les huit restantes seront réparties sur les mois de juin (2 matchs officiels dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde), et 6 en septembre, octobre et novembre, pour les compte des qualifications pour la CAN-2025 prévue au Maroc.

Un calendrier qui s’annonce déjà compliqué pour le futur sélectionneur national, car il ne disposera, pendant toute une année, que de deux matchs amicaux pour connaître son équipe, avant d’entrer rapidement dans le vif du sujet.

Il sera ainsi contraint de passer aux choses sérieuses dans les dates FIFA même, alors que tout nouveau coach d’une équipe nationale souhaite avoir plus de temps pour multiplier les matchs amicaux afin que ses joueurs parviennent à bien assimiler sa méthode de travail et sa philosophie du jeu.

Il devra notamment avoir le temps pour discuter avec les actuels cadres de l’équipe et connaître leurs intentions, et s’ils comptent poursuivre l’aventure avec les Fennecs ou annoncer tout simplement leur retraite internationale.

Laisser une Réponse