Footalgerien.com

Équipe nationale : Les dessous de l’affaire Aouar

Équipe nationale : Les dessous de l’affaire Aouar

Même si rien n’est encore acquis d’une manière officielle concernant l’arrivée en sélection algérienne du milieu de terrain, Houssem Aouar, il n’en demeure pas moins que les propos que vient de tenir le président de la FAF, Djahid Zefizef, concernant ce dossier laissent présager un dénouement heureux du feuilleton.

En effet, dans ses déclarations sur les ondes de la Radio nationale, le patron de la première instance footballistique nationale a fait savoir que l’arrivée d’Aouar est dans la bonne voie.

Son optimisme est motivé par l’engagement du joueur lui-même qu’il a fait il y a quelque temps. Un engagement assimilé par le président de la FAF à une garantie de la part du joueur lyonnais.

Cependant, tout le monde se pose depuis la question sur la nature de cette garantie. Selon nos informations, l’intéressé aurait déjà signé un engagement pour porter les couleurs nationales. Une procédure obligatoire pour tout footballeur désireux de changer de nationalité sportive.

En effet, avant de déposer le dossier d’usage auprès de la FIFA, un joueur, ayant déjà joué pour une sélection nationale et désirant changer sa nationalité sportive, doit signer un engagement auquel il ne pourra plus jamais renoncer.

Cette procédure est préalable à l’étude, par une commission spécialisée de la FIFA, du dossier de changement de nationalité sportive avant de l’approuver suivant la loi du ‘’Bahamas’’. C’est, du reste, ce qui devrait arriver avec Aouar dans les prochains jours.

La même source a indiqué, en outre, que le milieu de terrain lyonnais a signé son engagement lors d’une rencontre qu’il a eue avec Zefizef à Paris, raison pour laquelle le président de la FAF s’est montré, on ne peut mieux, quasiment certain de l’arrivée imminente du joueur de 24 ans chez les Verts.

Pour rappel, Aouar a déjà porté les couleurs des sélections jeunes de la France. Il a aussi joué pour la sélection A lors d’un match amical contre l’Ukraine en 2020, ce qui ne devrait pas l’empêcher de changer de nationalité sportive.

Toutefois, l’intérêt porté par la FAF et le sélectionneur national, Djamel Belmadi, au joueur intervient dans une conjoncture difficile que traverse l’intéressé. Ce dernier, qui était l’une des étoiles montantes du football français, est très peu utilisé par son club depuis la saison passée.

Related posts

Équipe nationale A’ : L’attaque continue de donner des soucis à Bougherra

Abderrahim A.

Ligue 1 française : Belaïli offre les trois points de la victoire à l’AC Ajaccio (vidéo)

Abderrahim A.

Mondial-2022 : La leçon saoudienne…

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"