CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

lundi, mars 4, 2024
A la Une

Équipe nationale : «Marquage strict» pour Belaïli avant la CAN

Équipe nationale : «Marquage strict» pour Belaïli avant la CAN

Depuis samedi, la star du Mouloudia d’Alger, Youssef Belaili, a rejoint le Centre technique de la FAF à Sidi Moussa, où se trouvaient déjà deux coéquipiers de la sélection nationale, en l’occurrence, Islam Slimani et Youssef Atal, pour commencer les préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations, qui se déroulera entre le 13 janvier et le 11 février 2024.

Belaili est considéré comme l’une des armes les plus importantes de l’équipe nationale ces dernières années. Il est un élément incontournable dans les plans de l’entraîneur national Djamel Belmadi, qui lui fait beaucoup confiance sachant qu’il était derrière son retour en sélection en 2018, un retour qui a donné d’autres dimensions à sa carrière footballistique après avoir été suspendu pour deux années par la Fifa.

Des sources ont affirmé que Belmadi a demandé à Belaili de rejoindre le centre de préparation de l’équipe nationale à Sidi Moussa pour y suivre un programme préparatoire intensif, une préparation spécifique qui précède l’arrivée du groupe des joueurs qui seront concernés par le rendez-vous continental.

Une manière aussi pour le coach national d’aider le natif d’Oran à améliorer sa forme physique, sachant qu’il lui a toujours reproché de n’avoir pas assez récupéré dans ce registre depuis le début de cet exercice, après être resté éloigné des terrains depuis avril dernier, soir depuis qu’il a quitté les rangs de son ex-club, Ajaccio AC avant même la fin de l’exercice. Les mêmes sources ont indiqué que Belmadi a tout programmé pour que Belaili arrive à la CAN en possession de tous ses moyens physiques.

Il compte aussi le libérer pour le big derby de la capitale qui opposera son équipe à l’USM Alger, vendredi prochain au stade du 5-juillet, avant de le récupérer dès la fin de la partie en vue d’accompagner les Verts pour leur rassemblement à Lomé qui commence le 1er janvier et précède leur déplacement à Bouaké, la ville ivoirienne qui abritera leurs rencontres comptant pour le premier tour de la CAN.

L’autre motif qui a poussé Belmadi à faire appel dès maintenant à Belaili est son désir d’avoir un œil sur lui, surtout après avoir entendu du bruit au sujet des absences à répétition du joueur aux entrainements de son équipe.

Des échos qui n’ont pas été du goût du sélectionneur national bien sûr, mais qui a décidé de donner une nouvelle chance à l’enfant d’El Bahia à l’occasion de la CAN.

Mais le coach national a bien posé des conditions à Belaili, exigeant de lui de redoubler les efforts et faire preuve de la meilleure application possible lors des exercices auxquels il est soumis à Sidi Moussa pour rattraper un éventuel retard sur le plan physique, exactement comme c’est le cas avec Atal et Slimani, qui n’ont plus joué avec leurs clubs respectifs depuis un bon bout de temps.

Pour rappel, la dernière fois où Belaili a été convoqué en sélection nationale remonte à mars 2023, à l’occasion de la double confrontation contre le Niger dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2023, avant qu’il ne soit écarté des rangs des Fennecs après s’être retrouvé sans club jusqu’à la fin de l’exercice.

En août dernier, il a opté pour le MC Alger contre le plus gros salaire d’un joueur du championnat local. Après dix journées de compétition, il a réussi à planter dix buts et délivrer huit passes décisives, ce qui lui a valu de se positionner en tête du classement du meilleur buteur et du meilleur passeur aussi.

Laisser une Réponse