CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

mercredi, février 28, 2024
A la Une

Il rejoint Demirspor jusqu’à la fin de la saison : Une nouvelle aventure commence pour Atal

Il rejoint Demirspor jusqu'à la fin de la saison : Une nouvelle aventure commence pour Atal

L’international algérien, Youcef Atal, voit le bout du tunnel. Il était d’ailleurs attendu hier soir pour conclure son transfert vers le championnat turc.

Il s’agissait de la seule issue qui lui restait pour poursuivre l’aventure dans le vieux continent après la fermeture des mercatos dans la plupart des grands championnats d’Europe.

En effet, il était attendu que le latéral droit de l’OGC Nice trouve un point de chute dans l’un des pays où la période des transferts n’a pas touché à sa fin le 1er février.

Qu’il rebondisse en Turquie n’est donc pas une surprise, plus particulièrement en connaissant l’intérêt que lui portent certains clubs là-bas. Mieux, plusieurs équipes de Super Lig, dont Trabzonspor, Besiktas ou encore Fenerbahçe se sont intéressées à l’ancien joueur du Paradou AC. C’est finalement Adana Demirspor (9ème au classement) qui réussit à convaincre le défenseur algérien.

Le Fennec, poussé vers la porte de sortie de la formation de la Côte d’Azur, a effectué, vendredi en Turquie, sa visite médicale avec succès. Il était prévu qu’il finalise son transfert après avoir trouvé un deal de 6 mois avec le club turc.

La direction niçoise a tout de même imposé une condition pour laisser partir le joueur algérien, qui est que le club acheteur devra payer la somme des derniers mois de salaires qui restent sur le contrat d’Atal (juin 2024), soit environ 500.000 euros.

Vu que le marché local a fermé ses portes à minuit, l’officialisation a eu lieu dans la soirée.
Ainsi, Youcef Atal tourne la page de l’OGCN, qui l’aura définitivement banni du club depuis octobre dernier suite au soutien du joueur à la Palestine ainsi qu’une affaire judiciaire aux proportions démesurées.

L’international algérien aura tout de même été condamné à 8 mois de prison avec sursis ainsi que d’une amende de 45 000 euros, avant de faire appel à la décision du juge, un appel qui n’a pas encore été traité par les services judiciaires.

Laisser une Réponse