Accueil LIGUE 1 NEWS José Riga, entraîneur de la JSK : «La concurrence sera féroce pour...

José Riga, entraîneur de la JSK : «La concurrence sera féroce pour les places de titulaires»

0
PARTAGER
José Riga, entraîneur de la JSK : «La concurrence sera féroce pour les places de titulaires»

La JS Kabylie, qui a connu un début d’intersaison mouvementé après l’annonce par son président Yazid Iarichen de sa démission avant qu’il ne revienne à de meilleurs sentiments, nourrit de grosses ambitions en vue de la saison prochaine. L’équipe vient d’ailleurs d’être renforcée par de bons joueurs tout en conservant l’ossature de l’exercice dernier.

Même la barre technique des Jaune et Vert a connu des changements avec l’arrivée du Belge Rija en remplacement du Tunisien Souayah qui avait réussi à conduire les Canaris à terminer le précédent championnat à la deuxième place synonyme d’une participation à la prochaine édition de la Ligue des champions d’Afrique.

Le nouveau patron technique des Kabyles vient d’achever son premier stage à l’étranger avec le vice-champion d’Algérie, un stage organisé à Hammam-Bourguiba en Tunisie. Le technicien belge s’est dit, du reste, satisfait du travail réalisé, mais ce regroupement aurait été une totale réussite si les siens avaient eu l’occasion de disputer plusieurs matchs amicaux.

‘’On aurait voulu jouer un peu plus de matchs amicaux lors de notre séjour en Tunisie, mais on n’avait pas le choix. On a essayé de faire avec la situation qui n’était pas évidente puisque même en Tunisie, le championnat est reporté et les équipes n’ont pas avancé en préparation. Le stage s’est cependant bien déroulé, les joueurs ont travaillé avec un très bon état d’esprit.», a déclaré l’entraineur de la JSK.

Au sujet de l’évolution de l’opération de recrutement qui ne semble pas encore clôturée malgré l’arrivée de pas moins de 11 nouveaux joueurs, Rija dira : «Je parle tout le temps avec le président, j’essaye de me renseigner davantage sur les nouveaux joueurs, comme je l’ai fait avant de prendre en main la JSK. Donc, il y a des renseignements que l’on prend, mais aussi ce que l’on voit sur le terrain en tant que coach. On a déjà de la qualité dans l’équipe, mais si une autre qualité s’ajoute avec le même état d’esprit, tant mieux pour nous !»

Le patron technique de la JSK avertit déjà ses protégés, puisqu’il prédit une concurrence féroce autour des places de titulaires. «La concurrence est rude, tous les joueurs se donnent à fond et chaque élément veut gagner sa place. Je risque de perdre mes cheveux blancs.», a-t-il encore dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici