Footalgerien.com

JS Kabylie : Le syndrome du stade du 1er-Novembre perdure

La JS Kabylie, même avec un nouvel entraîneur et une nouvelle direction, n’a pas réussi à sortir la tête de l’eau. Elle a laissé filer deux précieux points à domicile face à la lanterne rouge l’USM Blida, en se contentant d’un nul.

En tout et pour tout, les Canaris ont perdu 15 unités dans leur stade fétiche du 1er novembre de Tizi-Ouzou. Si les Jaune et Vert s’en sortent tant bien que mal en coupe d’Algérie avec deux victoires face à Ben-Aknoun et Oued-R’hiou, les choses sont bien différentes en championnat. Il faut remonter à la 7e journée de la compétition pour assister à la dernière victoire kabyle en Ligue 1.

Depuis, ce sont soit des matchs nuls, soit des défaites. Ce qui fait que le club kabyle n’a plus gagné la moindre rencontre depuis maintenant 3 mois en championnat. Une bien mauvaise situation qu’il faudra absolument corriger. De plus, il faudra aussi réussir enfin à prendre les trois points à la maison et faire en sorte d’avancer un peu au classement. Rien ne sera facile pour les Canaris, mais ils savent qu’ils n’ont absolument pas droit à l’erreur.

Face à l’USMB, pourtant ayant déjà mis un pied en Ligue 2, les Kabyles ont trébuché. De quoi accroitre les craintes de leurs fans qui assistent impuissants à cette traversée du désert de leur équipe favorite, et qui n’a que trop duré.

En fait, le syndrome du stade du 1er-Novembre se poursuit depuis la saison passée. On se rappelle que les coéquipiers du portier Asselah s’en étaient que très rarement sortis sur leur terrain lors de la précédente édition du championnat, ce qui leur a valu de patienter jusqu’aux dernières journées de la compétition pour assurer leur maintien parmi l’élite.

Nouredine Saâdi, qui vient de faire son retour sur le banc de touche kabyle après plus de 20 ans de son dernier passage à la JSK, voulait absolument une victoire pour bien commencer et permettre à l’équipe de retrouver la confiance qui lui manque actuellement. Mais en vain. Pourtant, l’homme a eu un message précis à ses joueurs leur faisant savoir que le club se devait de vite relever la tête et qu’il fallait sortir la JSK de la zone rouge.

Related posts

Ligues 1 et 2 : Les clubs de l’Ouest s’opposent à la reprise du Championnat

Abderrahim A.

Kheireddine Zetchi : « Les trois points défalqués au CRB ne seront pas restitués»

Abderrahim A.

Ligue 2 (29e journée) : L’AS Aïn M’lila accède en Ligue 1

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"