CLASSEMENT LIGUE 1

DE2

CLASSEMENT LIGUE 2

Groupe Centre-Est

DE2

Groupe Centre-Ouest

DE2

lundi, mars 4, 2024
A la Une

Les deux hommes ont rendez-vous ce samedi : Premier tête-à-tête Sadi-Belmadi

Les deux hommes ont rendez-vous ce samedi : Premier tête-à-tête Sadi-Belmadi

L’entraîneur national, Djamel Belmadi, est arrivé aujourd’hui à Alger, et ce, pour diriger le stage des Verts pour le compte du mois d’octobre et au cours duquel ils disputeront deux rencontres amicales contre le Cap Vert à Constantine et l’Égypte à Abu Dhabi.

Mais le regroupement qui débute dimanche sera spécial cette fois-ci, vu qu’il s’agit du premier rendez-vous de la sélection nationale sous l’ère du nouveau président de la FAF, Walid Sadi.

Ce dernier a d’ailleurs prévu un tête-à-tête avec l’entraîneur national, Djamel Belmadi, demain samedi. Une entrevue qui suscite l’intérêt des observateurs et amateurs des Fennecs.

En tout cas, le nouveau patron du football algérien a déjà dépassionné les débats dès le premier jour de son élection à la tête de la première instance footballistique nationale en remplacement de Djahid Zefizef.

En effet, le bras droit du légendaire ancien président de la FAF Mohamed Raouraoua, s’était précipité pour faire taire les mauvaises langues qui avaient prédit une impossible cohabitation entre les deux hommes.

Walid Sadi a mis les choses au clair d’emblée en manifestant son « entière solidarité envers Djamel Belmadi. « Je vous demande de le laisser travailler dans la sérénité. Nous allons lui donner tous les moyens dont il a besoin pour atteindre ses objectifs » a déclaré entre autres Sadi.

Cette déclaration met fin, du moins temporairement, sur le débat autour de l’avenir de Djamel Belmadi que certains ont lié directement à l’arrivée de Walid Sadi.

La certitude, actuellement, est que Djamel Belmadi restera en poste au moins jusqu’à la CAN 2023. La suite sera inéluctablement tributaire des résultats qu’il réalisera alors.

D’ailleurs, Sadi lui-même a estimé que le coach national a de la chance de disposer dans son effectif d’une génération de joueurs aussi doués.

Un constat par lequel il a mis la pression sur Belmadi à sa manière, d’autant qu’à ses yeux avec un tel effectif l’équipe nationale est censée atteindre au moins le dernier carré lors de la prochaine messe footballistique continentale prévue en début de l’année prochaine en Côte d’Ivoire.

Une chose est sûre : d’ici là, le président de la FAF ne lésinera pas sur les moyens pour mettre la bande à Belmadi dans les meilleures dispositions possibles, comme il l’a promis lui-même, car son objectif majeur est de reconquérir l’Afrique avant de viser un billet pour le Mondial-2026.

Laisser une Réponse