Footalgerien.com

Ligue des champions d’Afrique : Le MCA et l’ESS entament l’aventure dimanche

Le champion d’Algérie sortant l’ESS et son dauphin, le MC Alger, entameront aujourd’hui leur aventure africaine dans la Ligue des champions avec le même objectif, à savoir aller loin dans cette épreuve.

Les Sétifiens retrouvent ainsi la compétition après une année d’absence. Ils restent sur un mauvais souvenir lorsqu’ils avaient été disqualifiés de la phase de poules de l’avant précédente édition après les incidents ayant émaillé leur première rencontre de la phase de groupes. Une élimination restée en travers de la gorge des hommes du président Hassen Hamar, qui table énormément sur la nouvelle édition pour, pourquoi pas, rééditer l’exploit de 2014, lorsque l’équipe avait été sacrée championne d’Afrique.

Mais on n’en est pas encore là, étant donné que les Sétifiens, tout comme les Mouloudéens, visent d’abord la phase de poules, avant de songer à la suite de la compétition.

Et pour ce tour préliminaire, l’ESS aura, a priori, la mission facile en accueillant les Centrafricains de Real Bangui en match aller. Pour l’entraîneur adjoint de l’ESS, Malik Zorgane, « l’Entente va se donner à fond dans cette compétition pour compenser son élimination de la coupe d’Algérie ». Il a également assuré que le score de parité (0 à 0) lors du dernier match de championnat face au JS Saoura, deuxième du classement de Ligue 1, a remis ses joueurs en confiance après une période difficile traversée aussi bien en championnat qu’en coupe d’Algérie.

Et d’ajouter : « Nous tenterons de marquer le maximum de buts au cours de cette rencontre pour être dans une position confortable lors du match retour », soulignant que l’objectif de son équipe est d’atteindre la phase de poules de cette prestigieuse compétition. S’agissant de ce match qui se jouera à huis clos et sur la nouvelle pelouse du 8 mai 1945, Malik estime que ce sont deux paramètres, qui pourraient se répercuter négativement sur la prestation de l’ESS et qu’il faudra surmonter pendant cette rencontre. La CAF avait infligé deux matchs à huis clos pour l’ESS après sa précédente participation dans cette épreuve.

Quant au MCA, la mission, pour cette entrée en la matière, parait plus compliquée en rendant visite aux représentant de Congo Brazzaville. Déjà, le coach du Doyen, le Français, Bernard Casoni, ne connait pas beaucoup de choses sur l’adversaire, ce qui le perturbe quelque peu.

«Quand on ne connaît pas l’adversaire, il n’y a pas de favoris. En Champion’s League, il faut respecter l’adversaire et ensuite il faut mettre tous les moyens afin d’essayer de se qualifier. En tout cas, ce sera à nous de faire le maximum afin d’y arriver.», a insisté l’ancien défenseur de l’O Marseille.

Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne a ensuite déclaré : «On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre ; on sait que ce sera un match compliqué, mais pour le moment on ne peut rien dire, on va découvrir le Congo.» Il a aussi ajouté : «De toute façon on n’a pas le choix, on va découvrir le pays, les conditions du match. Il y a une différence de température sans oublier le terrain. Je pense qu’on est bons, on est sur la continuité. Même s’il y a eu un petit coup d’arrêt à Médéa, on est dans une bonne dynamique.»

Concernant l’adversaire, Bernard Casoni dira : «Je vais avoir des renseignements sur notre adversaire. On n’a pas eu beaucoup d’images de cette équipe du Congo. On sait qu’ils ont cinq ou six internationaux et si c’est le cas, c’est qu’ils ont de la qualité. Ils ont repris leur championnat il n’y a pas longtemps, donc ils ont fini leur préparation. Je pense qu’ils sont à cent pour cent, ce sera alors à nous d’être en très bonne forme aussi».

Related posts

Real Madrid : Gareth Bale accuse le club d’entraver son départ

Abderrahim A.

Manchester City : Mahrez plaît au Real Madrid

Abderrahim A.

House Republicans Vote to End Rule Stopping Coal Mining Debris From Being Dumped in Streams

Abderrahim A.

Laisser un commentaire"